Dans la roue des grands (52 mn)

Roubaix, c’est l’autre visage du vélo. C’est le cyclisme d’en bas. Celui qui a malheureusement pris la crise de plein fouet. Crise de confiance, crise économique, crise liée aux affaires de dopage. Confronté à la concurrence de sports plus funs, l’effectif total de l’école de cyclisme se réduit à une quinzaine d’éléments, des poussins aux minimes…et l’équipe professionnelle peine à assurer sa survie... Cet état des lieux se déroule en immersion au sein d’une grande formation cycliste, au cœur même de l’anneau de Roubaix, où tout un petit monde trouve malgré tout la force d’y croire. Les dirigeants, les cyclotouristes, les compétiteurs, les amoureux du Paris-Roubaix, les organisateurs, les formateurs, les vététistes, les pistards, les mécaniciens, les chauffeurs, les parents : tout un petit monde au service de la formation et de la promotion du cyclisme dans le Nord.

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 22,00 € Dansrouedesgrands_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Grand-Messe
Un regard drôle, attendrissant et poignant sur ces passionnés de la plus grande course cycliste du monde.

La Grand-Messe

Des Ardennes au col d’Izoard, le long des départementales et sur les sentiers escarpés, une nuée de camping-cars s’élancent pour célébrer le Tour de France. Le soleil réchauffe, les transats sont sortis, les copains arrivent : c’est l’été, la grand-messe commence.

La Course des lévriers, histoire du Paris-Tours
La course cycliste Paris-Tours est née en 1896, c’est une Grande Classique qui a lieu à l’automne.

La Course des lévriers, histoire du Paris-Tours

La course cycliste Paris-Tours est née en 1896, la même année que le Paris-Roubaix et bien avant le Tour de France (1903). C’est une Grande Classique qui a lieu à l’automne.

Anquetil le vainqueur, Poulidor le héros
Il y a cinquante ans, la France sportive se passionnait pour la rivalité Anquetil-Poulidor.

Anquetil le vainqueur, Poulidor le héros

Il y a cinquante ans, la France sportive se passionnait pour la rivalité Anquetil-Poulidor. On était soit pour Poulidor, le limousin sympathique mais « éternel second », soit pour Anquetil, le normand, froid mais au final gagnant. À Anquetil la victoire, à Poupou la clameur des foules.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales