Profession Journaliste (66 mn)

L’injonction de productivité a transformé les journalistes « en ouvriers des usines modernes qui ne sont pas là pour réfléchir ». Rares sont les petites mains de l’info qui tapent du poing pour lutter contre ces conditions de travail. La précarité de la profession est telle qu’elle musèle bien souvent toute volonté, et même tout désir, d’un journalisme d’investigation et d’émancipation.
Dans Profession Journaliste, le réalisateur se met dans la peau d’un reporter d’images et devient le narrateur d’un film en abyme, celui d’un journaliste interviewant des journalistes. Candide Tintin au pays de la rentabilité, notre jeune reporter se retrouve face aux vieux loups de l’info mais, surtout, aux côtés de ses confrères pigistes qui l’alertent sur l’état de la profession...

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 18,00 € Profession-journaliste_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales