Mutantes (91 mn)

FEMINISME PORNO PUNK

Constitué d’une série d'entretiens réalisés aux États-Unis, à Paris ou à Barcelone auprès d’artistes, théoriciennes, activistes queer, et de documents d’archives autour de l’action politique des travailleuses sexuelles et de performances d’un nouveau genre, MUTANTES dessine les contours d’un féminisme, dont on a peu parlé en France, qui revendique une liberté sexuelle totale, à l’instar du mouvement féministe “pro-sexe” né dans les années 80 aux États-Unis.
L’écrivain Virginie Despentes (BAISE-MOI, KING KONG THEORIE), nous plonge dans une quête initiatique troublante et captivante avec les mots ou les images de celles qui ont inspiré son travail et qui investissent aujourd'hui des domaines qui lui sont proches : d’Annie Sprinkle à Catherine Breillat ou Lydia Lunch en passant par Post Op ou Maria Llopis, les propos de MUTANTES tranchent définitivement avec le discours ambiant, “qui voudrait que le sexe ne soit jamais aussi bien pratiqué que dans la chambre, que la dignité des femmes dépende toujours de leur sagesse et passivité, et que les seuls thèmes féministes à débattre soient le port du voile et la violence de genre.
Interdit aux moins de 16 ans
Bonus :
Entretiens avec Catherine Breillat, Lydia Lunch, Maria Llopis...
Performances
Livret 48 pages

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Mutantes_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Pologne, aller-retour
Un voyage inédit réunissant Juifs et Tsiganes de France sur les terres de la déportation.

Pologne, aller-retour

Tous les ans, l’Union des Etudiants Juifs de France organise des voyages de la mémoire en Pologne. Pour la première fois, des Tsiganes de France se joignent à eux : un voyage inédit réunissant Juifs et Tsiganes de France sur les terres de la déportation.

Une vie après
Le syndrome de stress post traumatique est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière.

Une vie après

Le syndrome de stress post traumatique, ou le mal de guerre, est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière, même s'il reste encore un mal abstrait, invisible.

Rapporteurs de guerre
Pourquoi choisit-on d’être photographe de guerre ?

Rapporteurs de guerre

Pourquoi choisit-on d’être photographe de guerre ? A-t-on le droit de photographier la souffrance des autres ? De quoi est-on responsable ? Photographier pour témoigner, un geste politique ou un geste pour l’histoire ? Quelle est la place des rédactions dans le travail sur le terrain ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales