Madame l'eau (172 mn)

Après Jaguar (1967), Petit à petit (1970) et Cocorico, Monsieur Poulet ! (1974), quel plaisir de retrouver ce trio de philosophes faussement candides et d’anthropologues farceurs, plus que jamais cousins africains de Bibi Fricotin. Avec Jean Rouch, ils ont fini par former une unité insécable, un véritable corps commun : « Dalarouta » comme ils se nomment, petite enseigne artisanale et libertaire de cinéma nomade où il suffit d’allumer la mèche pour que la réalité dérive aussitôt du côté de la fable et de l’enchantement. Au festival de Berlin, Madame l’eau reçut le grand prix international de la paix avec la mention suivante : « un des seuls films sur le développement où l’on considère qu’une des conditions du développement est l’humour ». On ne peut mieux dire.
Les films : Madame l’eau, de Jean Rouch (1992 - 102 minutes - couleur)
Rouch gang (La Bande de Rouch), de Steef Meyknecht, Dirk Nijland et Joost Verhey (1993 - 70 minutes - couleur et N&B)

Le DVD : 18,80 € Madameleau_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Focus Iran
Quand la photo devient un outil de libération.

Focus Iran

Rencontre avec cinq jeunes photographes iraniens, dont quatre femmes, qui contournent la censure avec habileté et humour et offrent au monde l'image d'un pays aussi complexe qu'inattendu.

Stalker (Version Restaurée)
Des passeurs, nommés « stalkers », peuvent guider ceux qui tentent d'atteindre la zone…

Stalker (Version Restaurée)

Après Solaris, Tarkovski revient à la science-fiction pour illustrer un monde qui n’a plus foi en rien. Il signe un chef d’œuvre intemporel au potentiel inépuisable… On ne ressort jamais vraiment de Stalker.
Edition exclusive : Pour la première fois en version restaurée.

 Le goût du risque
Une plongée dans le quotidien de champions des sports extrêmes pour explorer avec eux la notion du risque dans leur pratique.

Le goût du risque

Que ressent Géraldine Fasnacht lorsqu’elle se jette d’une falaise en wingsuit pour atteindre les 200 km/h ? Et Amaury Lavernhe, lorsqu’il se lance dans la descente d’une grosse vague de 10 mètres de hauteur ? Quelles sont les sensations de Guillaume Nery lorsqu’il plonge à 120 mètres de profondeur en apnée ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales