Les Héritiers du Silence (52 mn)

Poème sémiologique autant que document authentique, le film raconte l’histoire des hommes à travers la destinée d’une ville, ses murs, ses mots (maux !) et ses panneaux.
Saïd Bahij, qui habite la cité depuis son enfance, s’applique à décrypter la “ forêt de symboles ” du Val Fourré. “ Sociologue de gouttière ” comme il s’est lui-même défini lors d’une rencontre avec Pierre Bourdieu, le réalisateur pose son regard d’artiste multiformes sur l’une des plus vieilles cités de France transformée en “ banlieue ” par l’urbanisation des cinquante dernières années. Histoire de l’immigration teintée de colonisation, témoignages tendres ou abrupts, le film pulvérise les clichés sur ces
zones franches à hautes tensions ” à travers un humour noir salvateur.
Bonus (22mn) :
« Le regard du metteur en scène Grégoire Ingold »
« Entretien du réalisateur Saïd Bahij avec un architecte »
« Hommage aux artistes du Val-Fourré »
« Happening au Val-Fourré »
« Retrouvailles entre Saïd Bahij et son institutrice du CM1 »
« Zapping »
+ 1 Livret de 16 pages

Le DVD : 9,00 € Lesheritierssilence_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Tous au Larzac
Le récit d’une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l’Etat, dans un combat sans merci pour sauver leurs terres.

Tous au Larzac

Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José sont quelques uns des acteurs, drôles et émouvants, d’une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l’Etat, affrontement du faible contre le fort, qui les a unis dans un combat sans merci pour sauver leurs terres.

Les lendemains qui chantent
Trois documentaires de Gilles Perret : tois vraies pages de contre histoire populaire à faire découvrir.

Les lendemains qui chantent

Avec ces trois documentaires, Gilles Perret réhabilite l’héritage du Conseil National de la Résistance et les conquêtes sociales qui en ont découlé.
De vraies pages de contre histoire populaire à faire découvrir.

Auzat l'Auvergnat
À Auzat, un petit village auvergnat, le réalisateur est saisi par l’envie d’un retour aux racines.

Auzat l'Auvergnat

Touché par la découverte d’images tournées par son grand-père dans les années 60 à Auzat, un petit village auvergnat, le réalisateur est saisi par l’envie d’un retour aux racines. 50 ans plus tard, il se munit d’une caméra et part à la rencontre des femmes et des hommes qui donnent vie à Auzat aujourd’hui.