La guerre de pacification en Amazonie (90 mn)

Ce doc­u­ment est le dernier chapitre de l’histoire des tribus indi­ennes du Brésil prises au piège de la civil­i­sa­tion mod­erne. Les indi­ens Parakanas subis­sent le pre­mier con­tact qui com­mence le proces­sus de leur paci­fi­ca­tion. Ils sont attirés par des cadeaux dis­posés dans la forêt, puis ils sont fixés autour des camps d’attraction. Ils seront ensuite par­qués dans les réserves indigènes, avant d’être com­plète­ment assim­ilés par notre civil­i­sa­tion con­quérante. Les paci­fi­ca­tions sont toutes engagées pour des raisons stratégiques ou économiques.
Les civil­i­sa­tions indi­ennes de l’Amazonie brésili­enne sont ago­nisantes ou défini­tive­ment mortes. Que pourraient-elles aujourd’hui nous faire décou­vrir d’autre que notre pro­pre cru­auté, notre igno­rance et notre prétention ?

Location 48h (VOD): 4,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Laguerredepacificationenamazonie_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 5 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

Ma vie de Contrebasse
Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse.

Ma vie de Contrebasse

Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse. Elle entraine son contrebassiste dans un road movie sur les traces de son passé, à la rencontre de luthiers, de musiciens et d’historiens. À travers sa propre histoire elle nous fait découvrir l’évolution de la pratique musicale au cours des XIXème et XXème siècle.

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales