Il était une fois en Anatolie (Blu-ray) (2h37min)

Anatolie d’un meurtre. En compagnie d’un assassin,des hommes recherchent le cadavre de la victime. Une trame macabre pour un film lumineux dans les steppes anatoliennes. Grand Prix au Festival de Cannes 2011, ce film du réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan envoûte par son ampleur et sa beauté énigmatique. Polar nocturne, c’est aussi un poème aux superbes images qui multiplie les fausses pistes pour arriver à un magnifique dénouement.
Avec : Yilmaz Erdogan, Muhammed Uzuner, Taner Birsel, Ahmet Mumtaz Taylan, Firat Tanis, Ercan Kesal
festival de cannes 2011 : Grand Prix

Le Monde : " Nuri Bilge Ceylan, cinéaste et directeur de votre conscience, vous amènera jusqu'à une aube faite de révélations et de regrets, qui laisse aussi bouleversé et inquiet que la dernière page des Frères Karamazov. "
Libération : " Grand prix à Cannes, le cinéaste turc métamorphose un fait divers horrible en somptueuse errance. Un polar peint par Le Caravage. "
Les Inrocks : " Il était Une Fois En Anatolie a la beauté des films rares et fiers, minoritaires dans leur époque. "
Langue : Turc, sous-titres Français

...

Voir plus

Le Blu-ray: 24,55 € Iletaitunefoisenanatolie_br_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Le Disque 413
Dans les années 1930, un agent secret britannique tombe amoureux d'une chanteuse dont le mari, à l'insu de tous, travaille pour l'ennemi.

Le Disque 413

À Londres, Richard Maury, membre des services secrets britanniques, tombe amoureux de la célèbre cantatrice Marguerite Salvini. Mais le mari de cette dernière que l’on pensait mort refait surface sous la nouvelle identité de l’imprésario Alfredo Goldi.

Je dois tuer
Frank Sinatra interprète magistralement un tueur à gages psychopathe traumatisé par ses années de combattant de guerre.

Je dois tuer

Dans Je dois tuer (Suddenly), Frank Sinatra interprète magistralement un tueur à gages psychopathe traumatisé par ses années de combattant de guerre. Un thriller saisissant réalisé par le maître du film noir Lewis Allen.

Il faut vivre dangereusement
Le détective privé Richard Diguet est chargé par Murdoch de prendre en filature la jeune Lorraine.

Il faut vivre dangereusement

Richard Diquet, ex-policier converti en détective privé, s'empare de l'affaire concernant la mort d'un de ses anciens collègues. Au cours de l’enquête, un certain Murdoch lui demandera de prendre en filature la jeune Lorraine.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales