Il était une fois en Anatolie (Blu-ray) (2h37min)

Anatolie d’un meurtre. En compagnie d’un assassin,des hommes recherchent le cadavre de la victime. Une trame macabre pour un film lumineux dans les steppes anatoliennes. Grand Prix au Festival de Cannes 2011, ce film du réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan envoûte par son ampleur et sa beauté énigmatique. Polar nocturne, c’est aussi un poème aux superbes images qui multiplie les fausses pistes pour arriver à un magnifique dénouement.
Avec : Yilmaz Erdogan, Muhammed Uzuner, Taner Birsel, Ahmet Mumtaz Taylan, Firat Tanis, Ercan Kesal
festival de cannes 2011 : Grand Prix

Le Monde : " Nuri Bilge Ceylan, cinéaste et directeur de votre conscience, vous amènera jusqu'à une aube faite de révélations et de regrets, qui laisse aussi bouleversé et inquiet que la dernière page des Frères Karamazov. "
Libération : " Grand prix à Cannes, le cinéaste turc métamorphose un fait divers horrible en somptueuse errance. Un polar peint par Le Caravage. "
Les Inrocks : " Il était Une Fois En Anatolie a la beauté des films rares et fiers, minoritaires dans leur époque. "
Langue : Turc, sous-titres Français

...

Voir plus

Le Blu-ray: 24,55 € Iletaitunefoisenanatolie_br_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Burning
Un étonnant thriller poétique du Sud coréen Lee Chang-dong.

Burning

Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement. De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux.

The House That Jack Built (Blu-ray)
États-Unis, années 1970 : Jack devient tueur en série.

The House That Jack Built (Blu-ray)

États-Unis, années 1970. Au gré d’une rencontre inopinée, Jack assassine une jeune femme. Ce premier « incident » est suivi de bien d’autres et c’est ainsi que Jack devient tueur en série.

The House That Jack Built
États-Unis, années 1970 : Jack devient tueur en série.

The House That Jack Built

États-Unis, années 1970. Au gré d’une rencontre inopinée, Jack assassine une jeune femme. Ce premier « incident » est suivi de bien d’autres et c’est ainsi que Jack devient tueur en série.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales