Oslo, 31 août (1h35mn)

En fin de cure de désintoxication, Anders se rend en ville pour une journée, à l’occasion d’un entretien d’embauche. Il en profite pour renouer avec sa famille et ses amis, perdus de vue. Une lutte intérieure s’engage en lui, entre un profond sentiment de gâchis face aux occasions manquées, et l’espoir d’une belle soirée et, peut-être, d’un nouveau départ…
Avec : Anders Danielsen Lie, Hans Olav Brenner, Ingrid Olava, Øystein Røger, Tone Beate Mostraum, Malin Crépin, Petter With
d'après Le Feu follet de Pierre Drieu La Rochelle
festival premiers plans angers 2012 : grand prix et prix d'interprétation masculine

" Voilà un film qui, au lieu de nous divertir aimablement comme tant d'autres, semble nous demander pourquoi on vit, nous rappeler pourquoi on meurt. D'une beauté foudroyante, d'une lucidité perçante, Oslo, 31 août est une perle rare. " Télérama
Bonus : Interview du réalisateur Joachim Trier (11’15”) - Revue de presse - Filmographie du réalisateur
Langue(s) : Français, Norvégien - Sous-titres : Français, Anglais

Le DVD : 19,95 € Oslo31aout_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

À mort la mort !
Thomas a 47 ans. Il court d'hôpitaux en cimetières pour réconforter les uns et ensevelir les autres.

À mort la mort !

Thomas a 47 ans. Il court d'hôpitaux en cimetières pour réconforter les uns et ensevelir les autres. La mort a encore et toujours de l'imagination et du tonus : sida, overdose, suicide. Elle s'abat gaillardement sur cette génération.

Maîtresse
Provincial monté à Paris, Olivier rencontre Ariane, qui tient une espèce de cercle sadomasochiste.

Maîtresse

Olivier, jeune provincial, arrive à Paris pour faire du démarchage à domicile. Il fait la connaissance d'Ariane, une jeune femme blonde. Lors d'un cambriolage, il la retrouve tout de noir vêtue. Ariane se prostitue auprès d'une clientèle de masochistes. Olivier s'installe bientôt chez Ariane.

De bruit et de fureur
Bruno a 14 ans. À la mort de sa grand-mère, il revient vivre à Bagnolet, chez sa mère...

De bruit et de fureur

Bruno a 14 ans. À la mort de sa grand-mère, il revient vivre à Bagnolet, chez sa mère, tellement absente qu'on ne la verra jamais. Ce gamin du niveau d'un enfant de 7 ans, se retrouve dans une classe où tous ses camarades ont les mêmes problèmes scolaires.