Le Prestige de la mort (1h15mn)

Luc Moullet, réalisateur, part dans le sud de la France pour faire les repérages de son prochain film dont il n'a pas encore trouvé le financement. Au cours de ses déplacements en montagne, il découvre un cadavre. Il décide de troquer son passeport contre celui du défunt afin que le scoop de sa mort lui permette de mieux diffuser ses œuvres et de financer ainsi son prochain film. Mais, il ne s'agissait pas de n'importe quel cadavre…
Acteurs : Luc Moullet, Antonietta Pizzorno, Bernadette Lafont, Claire Bouanich
« Le Prestige de la mort" est un film gonflé, provocateur, macabre comme on n'en fait jamais (...) un acte de résistance artistique. » Les Inrockuptibles
« Ce film, dans lequel Luc Moullet ne néglige rien de ce qui peut faire rire le spectateur (...) côtoie sans cesse le tragique (...) On a bien ri et le rire s'étrangle à la sortie. Ainsi travaillent les grands films. » L'Humanité
« Un scénario d'autant plus abracadabrant qu'inexorablement logique (...) Le Prestige de la mort est (...) un film burlesque qui aurait entrepris de lutter contre un certain décalage dans le temps. » Les Cahiers du Cinéma
Bonus : Entretien avec Luc Moullet

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Leprestigedelamort_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Feu Sacré
Désir et plaisir de filmer sont les mots d’ordre du Feu Sacré.

Le Feu Sacré

Un journal de bord inspiré aux allures d’une composition libre qui ne ressemblerait à rien de connu si ce n’est à son réalisateur en panne de chance mais pas d’inspiration ni de talents. Une déclaration brute qui réconcilie avec la vie d’artiste.

Survivre à sa vie
Eugene vit une double vie, partagée entre le monde réel et les moments rêvés.

Survivre à sa vie

Eugene vit une double vie, partagée entre le monde réel et les moments rêvés. Un jour, il se rend chez un psychanalyste qui entreprend l’interpretation de ses rêves et lève le voile sur son enfance d’orphelin...

Otesánek
Karel Horák et Božena Horáková ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales.

Otesánek

Karel Horák et Božena Horáková ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales. Dans la maison qu'il vient d'acheter, Karel trouve une souche ressemblant à un bébé. Il la montre à Božena qui commence à traiter le morceau de bois comme un enfant et lui donne le nom d'Otík.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales