L'année dernière à Vichy : "résistances" - 24 (44 mn)

Marie Rossignol

Marie Rossignol qui travaillait au Ministère de l'Intérieur nous raconte ses années de guerre à Vichy :
- Je travaillais dans cet hôtel de Russie Méditerrannée, c'était le Ministère de l'Intérieur
- Sténo dactylo…
- Le Ministère de la Marine ne voulait pas me prendre, j'avais 18 ans en 1943, à Vichy, je ne sortais pas beaucoup
- J'ai vu le mariage de Danielle Darrieux
- L'ambiance n'était pas morose
- Pétain, on a du le manipuler
- Je ne me suis pas du tout rendu compte de ce qu'on pensait
- "Vous êtes à Vichy?"
- la carte J3, Je ne me posais pas de questions, pas davantage en travaillant au ministère
- Difficulté de "remonter" la mémoire
- Je ne pense quand même pas à une dictature
- Comment voulez vous qu'on ait pas des doutes ?
- Mers El Kébir ; Vichy, on n’en parle pas…
- Nous nous sommes réinstallés à Vichy sans penser à la période de la guerre…

Location 48h (VOD): 2,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Quatre Sœurs
Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah.

Les Quatre Sœurs

Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah. En mettant aujourd’hui en perspective ces témoignages, il nous permet ici de percevoir encore différemment les processus mis en place par les nazis pour mener à bien la destruction des Juifs d’Europe.

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.

Je n'oublierai jamais
Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase.

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales