Octobre à Paris (68 mn)

Le 5 octobre 1961, le préfet de Police de la Seine Maurice Papon impose un couvre feu discriminatoire, visant exclusivement tous les français musulmans d’Algérie. Cette mesure entraîne aussitôt une réaction. Au soir du 17 octobre, sous la forme d’une grande manifestation pacifique organisée par le FLN, près de trente mille algériens défilent dans Paris pour rappeler leur droit à l’égalité et à l’indépendance de leur pays.
Il s’en suit une répression féroce et dissimulée à l’opinion publique durant de nombreuses années. Au lendemain du 17 octobre, un collectif rassemblé autour du Comité Audin, comprend la nécessité de témoigner de ces crimes. L’un des animateurs de ce comité, l’historien Pierre Vidal Naquet accepte alors l’idée de Jacques Panijel de réaliser un film. Ce sera Octobre à Paris. Interdit dans un premier temps, ce n’est qu’en 1973, après la grève de la faim du cinéaste et ancien résistant René Vautier qu’Octobre à Paris, véritable document historique, obtint enfin son visa d’exploitation.
Ce document historique est un document engagé au service d’une cause : l’indépendance. Il a été tourné dans des circonstances matérielles précaires.
Compléments :
À propos d’Octobre, réalisé par Mehdi Lallaoui, 19 min
17 Octobre 1961, réalisé par Sébastien Pascot, 51 min

Noir et Blanc - DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Octobreaparis_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les lendemains qui chantent
Trois documentaires de Gilles Perret : tois vraies pages de contre histoire populaire à faire découvrir.

Les lendemains qui chantent

Avec ces trois documentaires, Gilles Perret réhabilite l’héritage du Conseil National de la Résistance et les conquêtes sociales qui en ont découlé.
De vraies pages de contre histoire populaire à faire découvrir.

Auzat l'Auvergnat
À Auzat, un petit village auvergnat, le réalisateur est saisi par l’envie d’un retour aux racines.

Auzat l'Auvergnat

Touché par la découverte d’images tournées par son grand-père dans les années 60 à Auzat, un petit village auvergnat, le réalisateur est saisi par l’envie d’un retour aux racines. 50 ans plus tard, il se munit d’une caméra et part à la rencontre des femmes et des hommes qui donnent vie à Auzat aujourd’hui.

Qu'est-ce qu'on attend ?
Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ?

Qu'est-ce qu'on attend ?

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune  française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transitionqui le dit.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales