Noirs, l'identité au cœur de la question noire (70 mn)

Tourné en France métropolitaine, aux Antilles et au Sénégal, ce film soulève la « question noire » qui se pose aujourd’hui en France. Mené sous la forme d’une enquête ponctuée d’images d’archives, il retrace les différents épisodes historiques qui ont lié la France à la communauté noire, afin de comprendre l’impact de l’esclavage, de la colonisation et de l’immigration africaine sur la construction identitaire des Noirs ainsi que sur leur représentation dans la société française.
Un documentaire loin de tout manichéisme qui dénonce des stéréotypes tout en livrant une réflexion apaisée s'appuyant sur de nombreux témoignages d'historiens, d'anonymes et de personnalités parmi lesquelles Maryse Condé, Christiane Taubira, Disiz La Peste, Gaston Kelman ou encore Aimé Césaire.
Compléments :
Entretiens (70 min) :
Aimé Césaire, écrivain et homme politique français
Gaston Kelman, écrivain français auteur de Je suis noir et je n'aime pas le manioc
Pascal Blanchard, historien : Le Paris noir, 1926-1936, La colonisation, l'Histoire et la morale, La représentation des Noirs et des Africains en France

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Noirslidentiteaucoeurquestionnoire_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales