Une saison à la Juilliard School : La série (171 mn)

Des générations de danseurs, acteurs et musiciens se sont formés dans cette prestigieuse école new-yorkaise. La série documentaire de Priscilla Pizzato nous immerge dans le chaudron bouillonnant de la Juilliard School.
Durant neuf mois intenses rythmés par les cours, les répétitions, la scène et les jurys, la réalisatrice a filmé une dizaine d'élèves de cette école new-yorkaise ultra sélective (7 % des candidats sont admis). Fondée il y a plus d'un siècle, la célèbre institution d'où sont sortis Robin Williams, Pina Bausch, Kevin Spacey ou Philip Glass, forme au théâtre, à la danse ou à la musique.
« La première fois, on a l'impression de débarquer dans Fame », glisse Lars. Chaque élève étudie une discipline tout en se frottant à d'autres arts. En troisième année d'art dramatique, Lars et ses copains suivent aussi des cours de comédie musicale, un atout si, plus tard, ils veulent auditionner à Broadway. La studieuse Mariella s'est mise aux libératrices claquettes, qui, par ricochet, l'incitent à jouer du violon avec le « tout le corps ».
Bonus :
Dans les coulisses - 15 minutes
Dernier spectacle de la promotion Danse
Discours de rentrée du doyen Ara Guzelimian
La mission du président Joseph W. Polisi
Concert de Mariella
Spectacle Cabaret - département Art Dramatique.
Langues audio : anglais, français - Sous-titres : sous-titres sourds et malentendants

...

Voir plus

Le DVD : 24,95 € Unesaisonala-juilliardschool_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Tu iras à Matzenheim
le film revisite l’histoire du collège Saint Joseph de Matzenheim, un mythe en Alsace.

Tu iras à Matzenheim

De juin à septembre 2003, à Matzenheim le dernier frère du collège Saint Joseph cède sa place à un directeur laïc. C’est la fin d’une histoire. Pourtant une attente s’exprime : quelque chose de cette histoire doit perdurer, « un état d’esprit, des valeurs ». À partir de cette attente, le film revisite l’histoire de Matzenheim. 

Didar
Aujourd’hui, je reviens en Iran, où je décide de conduire des ateliers auprès d’enfants des rues.

Didar

Il y a 30 ans, lorsque j’ai quitté l’Iran pour la France, j’ai emporté avec moi le conte Rouba le Renard. Adulte, je suis devenu conteur et ce conte persan s’est transformé au contact des enfants français. Aujourd’hui, je reviens à Ahwaz, la ville de mon enfance, où je décide de conduire des ateliers auprès d’enfants des rues.

Étudiants, l'avenir à crédit
Partout, la transmission du savoir devient une marchandise. Les jeunes s’endettent pour apprendre.

Étudiants, l'avenir à crédit

Dans le monde, les jeunes poursuivant des études supérieures étaient 13 millions au milieu des années 1960. En 2015, ils étaient 200 millions. Dans 15 ans, ils seront 400 millions. Une formidable clientèle se dessine. Partout, la transmission du savoir devient une marchandise.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales