Hd

Humeur Liquide (52 mn)

…être(s) bipolaires

Le réalisateur et sa femme, Laurence, sont tous deux bipolaires (maniaco-dépressifs). Ils livrent ensemble une véritable bataille contre la maladie.
Aujourd’hui Rodolphe Viémont filme Laurence : un portrait et sûrement aussi un autoportrait, sans jamais tomber dans la vulgarité ou le voyeurisme, gommant tout caractère anxiogène du sujet. Un film intimiste et esthétique.
Rodolphe et Laurence voudrait un enfant. Mais la bipolarité étant une maladie en partie génétique, il y a un risque de 30% à transmettre la pathologie...
Intervenants :
Pascal Lévy, psychiatre (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière)
Chantal Weizmann, psychanalyste
Fanny Cohen-Herlem, pédopsychiatre
Stéphane Jamain, généticien (INSERM, Hôpital Henri Mondor, Fondation Fondamental)
Franck Bellivier, psychiatre (Hôpital Fernand Witold)
Avec l'aimable participation des enfants au Perray-Vaucluse : Alexia Huard et Sacha Gazeau.
La voix-off a été écrite par Rodolphe Viémont et interprétée par Robinson Stévenin

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 16,90 € Humeurliquide_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 7 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La moindre des choses
À deux heures de Paris, quelque part entre Blois et Chambord, la clinique psychiatrique de La Borde n'est pas une institution ordinaire.

La moindre des choses

Au cours de l'été 1995, fidèles à ce qui est désormais devenu une tradition, pensionnaires et soignants de la clinique psychiatrique de La Borde se rassemblent pour préparer la pièce de théâtre qu'ils joueront le 15 août.

Derrière les fronts
Un road movie sur les conséquences invisibles de la colonisation en Palestine.

Derrière les fronts

Une traversée de la Palestine en compagnie de la psychiatre palestinienne, Dr. Samah Jabr, qui met en lumière les résistances et les résiliences face aux blessures invisibles de la guerre et de l’occupation.

12 jours
Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience.

12 jours

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience. D’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales