La Dernière femme du premier train (57 mn)

Durant une quinzaine d’années, Daniel Friedmann a filmé Hilda Hrabovecka, dernière survivante du premier convoi de femmes juives tchécoslovaques arrivé à Auschwitz le jour de l’ouverture du camp des femmes, le 26 mars 1942.
Elle y restera jusqu’à la destruction d’Auschwitz par les nazis en janvier 1945 et participera à l’une des marches de la mort jusqu’au camp de Ravensbrück dont elle fut libérée en mai 1945.
À travers son récit riche d’anecdotes, Hilda nous dévoile les relations entre les déportés ainsi qu’avec les SS et les conditions de vie au camp.
À partir d’images d’archives, Daniel Friedmann met également en lumière la politique antisémite de l’état slovaque qui subventionna la déportation des juifs tchécoslovaques vers l’Allemagne.
Aujourd’hui âgée de 90 ans, Hilda vit à Bratislava.
Langues : VO, sous-titres Français
couleurs et noir et blanc

Le DVD : 14,95 € Ladernierefemmedupremiertrain_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Quatre Sœurs
Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah.

Les Quatre Sœurs

Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah. En mettant aujourd’hui en perspective ces témoignages, il nous permet ici de percevoir encore différemment les processus mis en place par les nazis pour mener à bien la destruction des Juifs d’Europe.

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.

Je n'oublierai jamais
Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase.

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales