Poil de carotte (102 mn)

Dans un petit village, le quotidien de la famille Lepic est rempli par les conflits entre Madame Lepic et son plus jeune fils, surnommé Poil de carotte, présenté par sa mère comme la pierre de son calvaire. Il est son souffre douleur et elle s’emploie avec une joie mauvaise à le réprimander, à l’accuser, à le rabaisser. Poil de carotte va chercher refuge auprès de son père, plus bienveillant, mais hélas taciturne et égoïste…
Acteurs principaux : Raymond Souplex, Germaine Dermoz, Cri-Cri Simon, Pierre Larquey
D’après l’historien de cinéma Pierre Lherminier, cette version de Poil de carotte est « la plus honnête par rapport à l’œuvre de Jules Renard, la plus respectueuse du modèle. Les auteurs ont fait preuve d’humilité, ils n’ont pas systématiquement tiré la couverture à eux, ce qui est souvent le cas en matière d’adaptation ».
Suppléments (DVD) :
Entretien avec Christian Simon
Entretien avec Pierre Lherminier
N&B - Date de sortie : 1952

Location 72h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 19,95 € Poildecarotte_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Ruisseau
Le Ruisseau dénonce avec finesse la pauvreté et la condition des femmes de l’époque.

Le Ruisseau

Déjà reconnu pour ses rôles dans La Chienne ou L'AtalanteMichel Simon est remarquable dans la peau d'un comte déclassé. Critique sociale acerbe, Le Ruisseau dénonce avec finesse la pauvreté et la condition des femmes de l'époque vivant dans les cabarets ou dans la rue.

Le Feu Sacré
Désir et plaisir de filmer sont les mots d’ordre du Feu Sacré.

Le Feu Sacré

Un journal de bord inspiré aux allures d’une composition libre qui ne ressemblerait à rien de connu si ce n’est à son réalisateur en panne de chance mais pas d’inspiration ni de talents. Une déclaration brute qui réconcilie avec la vie d’artiste.

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales