Hd

Les Sentinelles du port (52 mn)

La forme très personnelle du film nous fait vivre cette agonie en mélangeant les époques, les genres, les rythmes. C’est un film sur le temps qui passe, sur ce qui fut, sur les désirs qui émergent et qui enterrent les dernières illusions, sur un monde en mouvement que certains voudraient stopper et que d’autres veulent accélérer, sur l’espace géographique remodelé à chaque étape du développement du port et qui remet en cause, à chacune d’entre elles, la façon de vivre et de travailler, la place de l’homme, obligé de s’adapter à la logique toujours plus forte de rendement. Le port vit, meurt et se régénère de plus en plus vite. Et ses travailleurs dans tout ça ?
Marseille. La ville. Le port. Ou bien le port, la ville. Dans quel ordre faut-il les énoncer ? Vision d’un couple à l’histoire chaotique qui a finalement cantonné l’un et l’autre sur des territoires distincts avec la mer comme horizon commun. Le film nous entraine sur les quais où luttes et résignations s’affrontent, se bousculent, s’expérimentent, se vivent dans la fraternité ou la trahison. Faut-il se soumettre aux impératifs de compétitivité ou résister, au détriment du trafic qui choisit d’autres ports ? Que penser de la toute puissance du syndicat CGT et des dommages causés en termes d’emploi, de rentabilité, d’adaptabilité du port par une politique permanente de blocage à toute évolution, au nom de la préservation de l’emploi ? Que choisir entre le sens du collectif et l’individualisme émergeant ? Que comprendre des activités portuaires d’avant et des bouleversements survenus ces cinquante dernières années ? Que choisir entre un travail de forçat à harnacher des remorques sur le pont d’un navire sous 35° et des technologies de manutention plus humaines mais tueuses d’emploi ? Quel regard poser sur les fantômes du port d’avant et sur le tsunami urbanistique déclenché en ce début de XXIème siècle ?
Nous sommes placés au centre des questions qui agitent le port, et plus globalement la société.

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Vivre à Ivry
L'histoire de la municipalité communiste d'Ivry entre 1935 et 1976.

Vivre à Ivry

À partir d'une sélection de 17 films d'archives, ce DVD nous plonge dans l'histoire de la municipalité communiste d'Ivry entre 1935 et 1976. 

Troisième Printemps
Méconnue, la Pouponnière d’Antony, près de Paris, a pourtant été l’un des hauts lieux du soin psychique en France.

Troisième Printemps

Un des grands lieux du soin psychique en France, la Pouponnière d’Antony près de Paris, fut filmée quelques mois avant sa disparition en 2000. Quinze ans ans plus tard, Arnaud de Mezamat revient sur ces images inédites et précieuses.

Memories from Gehenna
Grande-Synthe, Northern France, 2002. J.D. loads his rifle and drives through town, looking for people with an immigrant background.

Memories from Gehenna

Grande-Synthe, Northern France, 2002. J.D. loads his rifle and drives through town, looking for people with an immigrant background. His wild odyssey ends up with the murder of a 17-year-old North African.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales