FTP-MOI dans la Résistance (90 mn)

Les FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans - Main-d'œuvre immigrée) jouèrent un rôle essentiel au sein de la Résistance dont ils furent parmi les plus actifs et les plus déterminés. Beaucoup étaient de tout jeunes gens, d’autres plus anciens étaient issus des Brigades internationales qui avaient acquis dans le combat, l'expérience nécessaire pour mener cette lutte contre le fascisme.
S’ils étaient, en tant qu'étrangers, syndicalistes, engagés politiques, directement visés par le régime de Vichy et les nazis, leur engagement n’avait rien d’un choix par défaut.
A travers l’histoire du groupe Manouchian (Île de France) et des bataillons Carmagnole-Liberté (Lyon et Grenoble), Marat (Marseille) et la 35e brigade (Toulouse) ce documentaire revient sur les origines des FTP-MOI nés d’un long processus politique et social.
Au-delà du nécessaire travail de mémoire, ce documentaire questionne notre présent. Aujourd'hui, face au démantèlement systématique des acquis du Programme du Conseil National de la Résistance, face aux discriminations de toute sorte et à leur banalisation, face à la stigmatisation de « l’étranger», désigné comme le parfait responsable de tous les maux de notre société, comment ne pas s'interroger sur cette éternelle stratégie de la peur et sur le sens de toute résistance ?

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Jac-ftp-moi_small DVD définitivement épuisé

Sur le même thème

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.

Je n'oublierai jamais
Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase.

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

La Passeuse des Aubrais
Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs.

La Passeuse des Aubrais

Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs. Plus de 60 ans plus tard, celui qui n’était alors qu’un petit garçon déclare que cette femme était en réalité à la solde de la Gestapo.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales