Good Year, la mort en bout de chaîne (56 mn)

Durant six ans, Mourad Laffitte a suivi les salariés de l’usine Goodyear d’Amiens Nord et a filmé leur quotidien.
Après Chronique d’une délocalisation annoncée, un documentaire qui relate la lutte de 1300 salariés de l’usine contre un plan de licenciements, ce second volet aborde le chapitre des risques de cancers dus à l'exposition prolongée à certains produits chimiques (HAP-CMR) utilisés dans la composition des pneus.
Pour ce réalisateur, il était indispensable de s’intéresser plus précisément à ce scandale sanitaire partiellement évoqué dans le premier volet, et de le dénoncer. En effet, courant mai 2009, durant le tournage, il s'est retrouvé en possession d’un rapport accablant pour les différentes directions successives.
Établi en 2007 à la demande du CHSCT suite à un article de la revue
Que Choisir, ce rapport place en haut de tableau les pneus de marque Goodyear en raison de la haute teneur en produits toxiques. Éveiller les consciences et engager le débat sur le sujet sont les objectifs de ce documentaire. Il s’inscrit dans une problématique plus large et tristement actuelle : désindustrialisation, liquidation de la médecine du travail (les activités de protection et de prévention ainsi que la surveillance de la santé des travailleurs), démantèlement du code du travail…

...

Voir plus

Le DVD : 12,00 € Jac-mort-en-bout-de-chaine_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Dans le silence des campagnes
Chaque matin, un agriculteur n’a plus la force d’attendre le soir.

Dans le silence des campagnes

Chaque matin, un agriculteur n’a plus la force d’attendre le soir. Au bout d’un an, cela fait plus de 400, certains disent le double, qui mettent fin à leurs jours. Aujourd’hui, le taux de suicide des agriculteurs est le plus élevé de toutes les catégories socio-professionnelles.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

Le travail, c’est ma santé ?
Le travail est-il toujours adapté à l’être humain ?

Le travail, c’est ma santé ?

Le travail est-il toujours adapté à l’être humain ? Source de souffrance pour nombre d’employés, le travail n’a plus la cote et son modèle traditionnel se fissure de plus en plus. Face à ce constat, de nouvelles tendances émergent.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales