Trou de mémoire (52 mn)

Ce film raconte une page d’Histoire oubliée, un "trou de mémoire" collectif. Qui se souvient qu’en 1942, un habitant de Moselle sur sept était un homme ou une femme d’origine russe, polonaise ou ukrainienne ? Prisonniers de guerre ou familles raflés par l’occupant nazi lors de l’opération Barbarossa, cette main d’œuvre venue de l’Est devait soutenir l’effort de guerre allemand en Moselle annexée.
Travailler comme des esclaves, à condition d’avoir survécu au long voyage en wagon à bestiaux, sans eau ni nourriture, jusqu’au Ban-Saint-Jean près de Boulay. Dans ce camp de transit où passeront 300 000 prisonniers, la faim, le froid et le typhus achèvent les plus faibles. Un immense charnier témoigne de milliers de victimes.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Passeuse des Aubrais
Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs.

La Passeuse des Aubrais

Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs. Plus de 60 ans plus tard, celui qui n’était alors qu’un petit garçon déclare que cette femme était en réalité à la solde de la Gestapo.

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !
La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ?

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !

La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ? Car comment effacer cinq années d’annexion ? Comment reconstruire l’Alsace et la Moselle et taire la douleur de cette région meurtrie ?

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales