La Moselle éclatée (52 mn)

Dès septembre 1939, où l’aube d’une nouvelle guerre décide les autorités françaises à évacuer pour leur sécurité les Mosellans proches de la frontière allemande (300 000 habitants), la Moselle connaît un premier déchirement. Arrachée à la France comme l’Alsace, annexée, la Moselle subit par la suite de multiples fractures imposées par l’occupant allemand : expulsions de 100 000 Mosellans non « germanisables », incorporations de force de 30 000 jeunes Mosellans, transplantations de réfractaires par familles entières, répression contre la résistance…
Préoccupée par son propre destin, la France ignore le sort de la Moselle et de l’Alsace retournées à l’Allemagne. Aujourd’hui encore, ces années noires restent souvent méconnues du grand public.
Ce film lève le voile sur le destin particulier de ce bout de France nazifié de force, un destin unique dans l’histoire de la seconde guerre mondiale.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Passeuse des Aubrais
Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs.

La Passeuse des Aubrais

Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs. Plus de 60 ans plus tard, celui qui n’était alors qu’un petit garçon déclare que cette femme était en réalité à la solde de la Gestapo.

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !
La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ?

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !

La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ? Car comment effacer cinq années d’annexion ? Comment reconstruire l’Alsace et la Moselle et taire la douleur de cette région meurtrie ?

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales