Bà nội (1h25mn)

grand-mère

Le réalisateur Khoa Lê fait la chronique d’un voyage au Vietnam, en visite dans sa famille pour les fêtes de fin d’année. Des lieux et des visages à la fois familiers et étrangers, des échanges mais aussi des non-dits. Face à la personnalité haute en couleurs de sa grand-mère, portrait et autoportrait se mêlent avec autant d’humour que d’émotion. Et peu à peu, la quête individuelle se transforme en une expérience sensorielle et mémorielle, à travers une mosaïque onirique d’images et de souvenirs.
Empruntant à la fois au cinéma direct et à une forme de balade autofictionnelle, le regard posé par Khoa Lê oscille entre ses racines vietnamiennes et la vie qu’il mène à Montréal. Une ambivalence à l’origine de tensions, de quiproquos comiques, et surtout d’une relation familiale particulière qui transcende les frontières et les générations. A la fois intime et universel, Bà nội, qui s’est distingué dans les festivals du monde entier, est un voyage à la découverte des autres et de soi-même, et un hommage du réalisateur à son pays natal.
Bonus :
Entretien avec le réalisateur
Langue : Vietnamien - Sous-titres : Français

Le DVD : 19,95 € Banoi_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Bienvenue à Khalmion
Ils vivent sur la frontière entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan et parlent également un français impeccable.

Bienvenue à Khalmion

Ils vivent sur la frontière entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan qui passe pratiquement dans la rue principale du village et détermine pour beaucoup leur mode de vie et leur vision du monde. La deuxième particularité de ce village est que depuis plus de quarante ans, ils parlent entre eux en français.

Final Cut au Pakistan
Le Pakistan est le berceau d’un cinéma populaire, inconnu en France.

Final Cut au Pakistan

Riche d’une tradition cinématographique qui date des années 1930, le Pakistan est le berceau d’un cinéma populaire, violent, bigarré, inconnu en France. Ce documentaire se propose d’aller à la rencontre des hommes et des femmes qui ont fait et font encore ce cinéma.

Toyong, l'entre-saison
Ce portrait intimiste est un angle inédit pour aborder la Corée du Sud.

Toyong, l'entre-saison

Aurélie est amie avec En-Jung, jeune Coréenne doctorante à Séoul. Après deux ans passés en France, En-Jung s’apprête à tirer un trait sur ses souvenirs heureux de l’Occident. Elle espère un travail honorable. La société coréenne attend d’elle avant tout qu’elle se marie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales