25 novembre 1970 : le jour ou Mishima choisit son destin (1h59mn)

Le 25 novembre 1970, un homme se donne la mort dans le quartier général du commandement de l’armée japonaise à Tokyo, geste qui va durablement marquer le pays du soleil levant. Il laisse derrière lui une longue liste de chefs-d’œuvre littéraires et une controverse qui ne s’est jamais éteinte. Cet homme s’appelait Yukio Mishima, un des romanciers les plus célèbres et les plus respectés du Japon.
Que voulait exprimer Mishima à travers ses derniers actes ? Quel était le sens de son action et comment des centaines d’étudiants en sont-ils venus à s’engager à ses côtés ?
Avec : Arata Iura, Shinnosuke Mitsushima, Shinobu Terajima, Soran Tamoto
Dans son dernier grand film, Koji Wakamatsu, l’enfant terrible du cinéma pink, signe une critique sévère mais juste des sacrifices qu’entraîne inévitablement le militantisme poussé à l’extrême, qu’il soit de gauche ou de droite. Le réalisateur de United Red Army et du Soldat Dieu ne représente pas ici Mishima comme un héros, mais plutôt comme un homme déchiré par ses propres principes, et surtout interroge les motivations du romancier et celles de ses jeunes disciples, ainsi que les notions d’engagement et d’action individuelle qui lui sont chères. Il s’agit de la lettre qu’adresse un cinéaste de la révolte aux jeunes manifestants du monde entier, alors que le vent commence à tourner…
Bonus :
Préface et postface de Gérard Delorme – Making Of – Koji Wakamatsu, Cannes 2012 – Bande-annonce + Livret de 16 pages
Version originale : japonaise - Sous-titres : français

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Lejouroumishimachoisitsondestin_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ordet
Ordet est un film essentiel qu’il faut voir et revoir, un miracle cinématographique.

Ordet

Adapté d’une pièce de Kaj Munk que Carl Theodor Dreyer simplifie pour en dégager l’essence dramatique, ce chef d’œuvre de pureté récompensé par un Lion d’Or à Venise en 1955 est sans doute le plus grand film de l’histoire du cinéma sur la foi et la sainteté.

Le Christ aveugle
Un voyage spirituel et initiatique qui délivre une réflexion sur la foi et ses miracles.

Le Christ aveugle

Chili. Michael, jeune mécanicien, est convaincu d’avoir eu une révélation divine. Lorsqu’il apprend l’accident d’un ami d’enfance, il entame un pèlerinage pour aller à son chevet accomplir un miracle.

A mon âge, je me cache encore pour fumer
Alger, 1995. La chaleur moite du hammam, espace de liberté et d’émancipation des femmes…

A mon âge, je me cache encore pour fumer

Alger, 1995. Les terrasses de la Casbah suspendues au-dessus la mer… La chaleur moite du hammam, espace de liberté et d’émancipation des femmes, quand au-dehors le drame gronde… Un premier film coup de poing.