La Ruée vers l'art (86 mn)

L’irruption et la puissance de nouveaux collectionneurs hyper-milliardaires ont bousculé un marché de l’art contemporain jusque-là orchestré par un petit réseau de professionnels.
De nouveaux gisements artistiques, de nouveaux artistes à vocation mondiale, des montants financiers démesurés sont les fruits d’une spéculation intense : quels en sont les véritables enjeux ? Qui en sont les acteurs ? Quelle place pour la créativité des artistes ?
De New York à Hong Kong, de Singapour à Miami, de Shanghai à Doha en passant par Bâle et Venise, la réalisatrice Marianne Lamour et les auteures, Danièle Granet et Catherine Lamour, sont parties à la découverte de ce monde en pleine mutation vers une nouvelle société de l’Art globalisé sans en cacher ni les outrances, ni les errements.
En questionnant collectionneurs, marchands, commissaires-priseurs et plasticiens, ce documentaire tente de comprendre comment et pourquoi l’argent a pris le pouvoir sur la création contemporaine.
« Les questions sont souvent pertinentes, et les réponses édifiantes » Télérama
« Un documentaire qui règle son compte à l’une des bulles les plus indécentes de notre époque » Rue 89

DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Larueeverslart_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

Ciao Cirella
Dans les années 60, la famille de Christophe a quitté Cirella pour émigrer aux quatre coins du monde.

Ciao Cirella

La famille de Christophe regroupe les Polito, les Mario et les Piazza. Dans les années 1960, ils ont quitté Cirella, leur village natal calabrais, pour émigrer aux quatre coins du monde. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales