Empreintes (63 mn)

Marion, Adam, Laure et Thomas sont de jeunes adultes qui ne se connaissent pas. Leur point commun : ils ont vaincu le cancer dans leur enfance…
Quinze ou vingt ans après, nous allons à leur rencontre dans leur vie d’aujourd’hui. L’omniprésence de l’histoire de leur cancer a façonné une mémoire tissée de forts ressentis émotionnels. À l’occasion d’une rencontre avec d’autres jeunes adultes, marqués comme eux par cette traversée, ils partagent leurs regards, courage, révolte, empathie, urgence de vivre… depuis la vie a pour eux une saveur particulière…
Certains se sentent paradoxalement invulnérables. Pour la plupart, les souvenirs sont encore très présents et impactent leurs engagements et leur regard sur la vie. Au fond d’eux-mêmes, ils ont tous le souvenir d’un long combat solitaire. Reste imprimée la trace de la douleur physique, de la sensation d’incompréhension, de la différence, de l’isolement mais aussi de l’attention portée, du soutien des proches, des moments de partage et d’espoir…
Mais le présent c’est aussi le chemin de Valentin, 7 ans, qui aujourd’hui se bat contre une leucémie et qui, à son tour, se confronte à cette traversée.
Musique : Serge Vella

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 5,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 32,00 € Empreintes_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Signer
Une invitation à élargir notre perception des langues humaines.

Signer

Dans son film Signer, Nurith Aviv s’aventure dans un champ peu connu, celui des langues des signes. Ces langues sont diverses, chacune a sa grammaire, sa syntaxe, complexe et riche.

Les fleurs du bitume
Dans les rues tunisiennes danser, graffer, slamer : un combat pour exister.

Les fleurs du bitume

Dans les rues de Tunis et de Sfax, Chaima danse, Ouméma graffe, Shams slame. Elles ne se connaissent pas mais font parties de la même génération. Elles sont nées sous la dictature de Ben Ali. Elles sont les adolescentes de la révolution du Jasmin qui a éclos en Tunisie en 2011.

Des locaux très motivés
Caplongue, village aveyronnais de quatre-vingt habitants, a vu naître en 2012 l’association des Loco-Motivés.

Des locaux très motivés

Caplongue, village aveyronnais de quatre-vingt habitants, a vu naître en 2012 l’association des Loco-Motivés. Son ambition est de produire et consommer local dans le respect de la nature, des animaux et des personnes, de la manière la plus conviviale possible. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales