Defamation (91 mn)

« Bien que Juif israélien, je n’ai jamais subi l’antisémitisme, mais c’est un terme qui semble toujours très en vogue. Habitant dans un pays qui fût fondé pour donner aux Juifs un endroit sûr ou vivre, je trouvais ça très perturbant. J’ai décidé d’en savoir plus sur le sujet. » Yoav Shamir
Le réalisateur cherche à démêler les mythes et réalités de l’antisémitisme au cours d’une enquête à la fois très instructive, sans concession et pleine d’humour... Il suit au plus près l’action de l'« Anti-Defamation League », lobby pro-israélien basé à New York, intègre une école israélienne en pèlerinage à Auschwitz et part à la rencontre de rabbins et d’intellectuels américains qui dénoncent l’instrumentalisation de la Shoah et de l’antisémitisme pour une défense inconditionnelle d’Israël.
Avec : Norman Finkelstein (auteur de L’Industrie de l’Holocauste), Abraham Foxman (directeur de l’Anti-Defamation league), John Mearsheimer et Stephen Walt (auteurs de Le lobby pro-ilsraélien et la politique étrangère américaine).
Prix du public - Festival de Madrid 2009
Best Research Award - Tel Aviv, Doc Aviv Film Festival
Meilleur film - Florence, Festival dei Popoli
Meilleur documentaire - Londres Film Festival
« Un film incroyablement audacieux et courageux » Michael Moore
Complément DVD (10mn) :
Un entretien avec Michèle Sibony, Vice-présidente de l’Union Juive Française pour la Paix

Langues : VO (Hébreu, Anglais) - Sous-titres Français

...

Voir plus

Le DVD : 10,00 € Defamation_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Vieillesse de Bruno, Annette, Jean-Loïc…
Un portrait de la première génération d'adultes handicapés mentaux légers vivant au-delà de 60 ans.

La Vieillesse de Bruno, Annette, Jean-Loïc…

À travers le portrait de Bruno, Annette et Jean-Loïc, découverte d'une nouvelle réalité : la première génération d'adultes handicapés mentaux légers vivant au-delà de 60 ans.

On dirait que...
Le métier des parents vu par leurs enfants.

On dirait que...

« On dirait que…» et l'imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d'agriculteurs, de gendarmes ou d'épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales