Génocide Arménien, le spectre de 1915 (52 mn)

1915 : l’empire ottoman est plongé dans la Grande Guerre : elle entraînera sa chute. Dans ce contexte historique si particulier, plus d’un million d’Arméniens sont massacrés par les Turcs. C’est le premier génocide d’un siècle qui n’en sera pas avare.
En Turquie, son évocation a toujours été refusée et occultée, l’emploi du mot « génocide » interdit. Pourtant, c’est au sein même de la société turque que des voix s’élèvent aujourd’hui: elles disent l’impérieuse nécessité de la vérité.
Pour raconter cette sanglante page d’histoire à l’occasion de son centenaire, le film va à la rencontre de deux personnages emblématiques, un Turc et une Arménienne de Turquie. Hasan Cemal, journaliste et intellectuel, est le petit-fils de Cemal Pacha, l’un des trois planificateurs du génocide. Son cheminement personnel l’a amené à se rebeller contre l’histoire officielle et à soutenir la cause arménienne. Fethiye Cetin, avocate et militante des droits de l’homme, s’est découverte à l’âge adulte la petite-fille d’une rescapée du génocide adoptée par une famille turque, de celles que l’on appelle « les restes de l’épée ». Elle œuvre pour que la Turquie retrouve la mémoire.
Exorciser les démons familiaux, faire bouger la société turque, tel est le sens de leur combat pour la reconnaissance du génocide arménien. A travers eux, ce film mêle la « grande » et la « petite » histoire, entre chronique familiale et destin national, entre Histoire et mémoire.

DVD Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 16,95 € Genocidearmenienspectre1915_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

Ma vie de Contrebasse
Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse.

Ma vie de Contrebasse

Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse. Elle entraine son contrebassiste dans un road movie sur les traces de son passé, à la rencontre de luthiers, de musiciens et d’historiens. À travers sa propre histoire elle nous fait découvrir l’évolution de la pratique musicale au cours des XIXème et XXème siècle.

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales