Des Figures De Guerres I (240 mn)

coffret 2 DVD + Livret

Sylvain George est apparu sur la scène internationale au milieu des années 2000. No Border (2005), signe le coup d'envoi d'une série de films rageurs et insoumis. Depuis, il a réalisé quatre longs métrages et une dizaine de courts, présentés et primés dans les plus grands festivals mondiaux. 
« Créer des espaces-temps singuliers qui dynamitent le temps des horloges. Des bombes temporelles. » Sylvain George 
Qu’ils reposent en révolte (Des figures de guerres I)
Pendant trois ans, Sylvain George a filmé la vie des personnes migrantes à Calais, qu’il restitue dans une composition fragmentaire créant de multiples jeux de temporalité et de spatialité. Par là-même, il témoigne des politiques engagées par les Etats modernes qui débordent le cadre de la loi et font surgir des zones grises, des interstices, des espaces d’indistinctions entre l’exception et la règle.
Les Eclats (ma gueule, ma révolte, mon nom)
Calais. Une ligne de front. Un espace d’exception. Une cartographie de la violence d’Etat infligée aux personnes migrantes. Eclats de voix, éclats de rire, éclats de rage ; bribes de mots, d’images et de mémoire ; paroles du proche et du lointain, d’hier et d’aujourd’hui, d’Afrique, Moyen Orient, Europe ; rafles policières, cortèges guerriers, cour d’injustice…
Suppléments :
Musique originale de Qu’ils reposent en révolte composée par Archie Shepp : Motherless’ chile
Vues d'ici, vues d'ailleurs: scènes inédites
No Border, 2005 (23’)
Les Nuées, (01), 2012 16’1
Nocturne, 2015 18’1
Nocturne blanc - chasseur, 2015 (24’)
Livret 12 pages

Coffret 2 DVD Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Desfiguresdeguerrei_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

Ciao Cirella
Dans les années 60, la famille de Christophe a quitté Cirella pour émigrer aux quatre coins du monde.

Ciao Cirella

La famille de Christophe regroupe les Polito, les Mario et les Piazza. Dans les années 1960, ils ont quitté Cirella, leur village natal calabrais, pour émigrer aux quatre coins du monde. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales