Homo Sapiens (1h34mn)

Une école, un hôpital, une salle de spectacle, une prison… Ces bâtiments construits par les Homo sapiens ont été désertés et la nature y a repris ses droits. Ils accueillent désormais les vents, les pluies, la faune et la flore, sans résistance. À travers une série de plans fixes, Nikolaus Geyrhalter tend ces paysages vers le spectateur comme des miroirs. Libre à celui-ci d’y projeter ses fantasmes, d’imaginer le scénario qui a donné lieu à l’éclipse de ses semblables. Mais comme tout film de science-fiction, Homo Sapiens nous parle avant tout du présent.
Une immersion visuelle hypnotique et intrigante, à mi-chemin entre documentaire et installation filmique, qui a fait sensation dans tous les festivals où il a été accueilli, de Berlin à La Rochelle en passant par Cinéma du Réel.
« Le résultat laisse ébahi et abasourdi. » L’humanité
« Homo Sapiens nous envahit la vision de ces images d’apocalypse. » Cahiers du Cinéma
« Chaque plan est un frisson. » The New York Times
Bonus :
 Entretien avec Nikolas Geyrhalter réalisé par l’Ina-Sup à l’occasion de l’édition 2016 du festival Cinéma du Réel • Livret inédit de 24 pages

Version Originale - DVD Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Homosapiens_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

An Untouchable Among the Dead
Tiruvikrama Mahadeva collects abandoned corpses in Bangalore, in the south of India.

An Untouchable Among the Dead

Tiruvikrama Mahadeva collects abandoned corpses in Bangalore, in the south of India. He earns respect for the work he does but is considered an untouchable as he touches dead bodies.

Un Intouchable parmi les morts
Tiruvikrama Mahadeva collecte des cadavres abandonnés à Bangalore, dans le sud de l'Inde.

Un Intouchable parmi les morts

Tiruvikrama Mahadeva collecte des cadavres abandonnés à Bangalore, dans le sud de l'Inde. Il est respecté pour son travail mais rejeté car membre de la caste des Sudras (les intouchables).

Sur le chemin de la liberté
À Besançon, le Service d’Insertion de la Maison d’Arrêt a proposé à 9 détenus, une marche de 45 jours, de près de 1.000 km.

Sur le chemin de la liberté

À Besançon, le Service d’Insertion de la Maison d’Arrêt a proposé à 9 détenus, une marche de 45 jours, de près de 1.000 kms, partant de Besançon jusqu’à St Jean-Pied-de-Port, dans le Pays Basque. Ces détenus sont en fin de peine, en liberté conditionnelle et sont tous volontaires.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales