Tant qu'il y aura des tourterelles (52 mn)

Ce bel oiseau au long manteau tacheté ne suscite guère l’intérêt du public, pourtant, selon les ornithologues, il s’agit de l’oiseau symbole de la richesse du bocage.
Tant qu’il y aura des tourterelles nous montre pour la première fois le périlleux voyage de cet oiseau migrateur. Ce film est aussi l’histoire d’une équipe de l’ONCFS (CNERA avifaune migratrice), basée à Chizé dans le département des Deux-Sèvres. Jean-Marie Boutin, Hervé Lormée et Cyril Eraud chercheurs dans ce laboratoire travaillent depuis 2001 sur la tourterelle des bois.
Nous vous invitons à partager leur quotidien, suivant jour après jour le trajet de leurs protégées, analysant et interprétant les données envoyées par ces migratrices équipées de balises. Ce trajet migratoire est enfin révélé !
Les étapes de ce fascinant voyage sont l’occasion de rencontres : scientifiques, chasseurs, agriculteurs, ornithologues, nous communiquent la passion qu’ils entretiennent pour la tourterelle des bois. Cette coopération internationale incarne l’espoir de préserver cette espèce.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Tantquilyauradestourterelles_jaq_small Article provisoirement indisponible
Délai de livraison indicatif : 5 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Forêts royales
Il existe à quelques kilomètres de Paris, dans une région la plus urbanisée de France, deux immenses espaces verts, deux forêts royales.

Forêts royales

Il existe à quelques kilomètres de Paris, dans une région bétonnée, la plus urbanisée de France, deux immenses espaces verts, deux forêts royales. Rambouillet et Fontainebleau. D’une richesse insoupçonnée, ces massifs boisés recèlent une faune (biches, cerfs, sangliers…) unique et une flore étonnante.

On a 20 ans pour changer le monde
On a 20 ans pour changer le monde…et tout commence par la terre qui nous nourrit.

On a 20 ans pour changer le monde

On a 20 ans pour changer le monde… et tout commence par la terre qui nous nourrit. Le constat est là : 60 % des sols sont morts, et le mode de production actuel ne nourrit pas la planète. 

A chacun son arbre
Hugues de Grandmaison affirme un amour profond de la forêt ; celle de Compiègne.

A chacun son arbre

Hugues de Grandmaison est conseiller forestier en retraite. Il affirme un amour profond de la forêt ; celle de Compiègne où il réside, comme toutes celles qu’il a soignées. il nous entraine dans ce monde fascinant et mystérieux où la vie et la mort semblent intimement liées et où tout se transmet. Un monde qui nous ressemble et nous révèle à nous-mêmes.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales