Fragments sur le temps (74 mn)

Nous vivons immergés dans la notion d’une chose à laquelle nous avons donné le nom de Temps. Mais ce que désigne ce mot, nous ne savons pas l’expliquer : étant comme des poissons incapables de définir l’eau. Cependant nous croyons l’avoir ou en manquer, pouvoir le prendre ou risquer de le perdre, car nous pensons qu’il passe et qu’il est compté. Et quand nous voulons le mesurer, est-ce d’autre chose que de nous-mêmes que nous prenons la mesure ?
Le film interroge le temps à travers, entre autres, des témoignages d'un philosophe, de scientifiques, d'un artiste ou de simples citoyens. Le film abordera diverses facettes du temps sous des formes différentes : narration, poésie, documentaire.
Avec la participation de : Jean-Pierre Luminet (Astrophysicien) Christophe Bouton (Philosophe) Nicolas Frize (Compositeur)
Et des textes de Fernando Pessoa, Saint Augustin… 

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 20,00 € Fragmentssurletemps_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Parole de King !
Si les Drag Queen occupent le devant de la scène des cabarets, peu de gens connaissent les Drag King.

Parole de King !

Si les Drag Queen occupent le devant de la scène des cabarets, peu de gens connaissent les Drag Kings qui se servent des codes de la masculinité pour jouer avec ceux de la féminité. 

Bienvenue à Khalmion
Ils vivent sur la frontière entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan et parlent également un français impeccable.

Bienvenue à Khalmion

Ils vivent sur la frontière entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan qui passe pratiquement dans la rue principale du village et détermine pour beaucoup leur mode de vie et leur vision du monde. La deuxième particularité de ce village est que depuis plus de quarante ans, ils parlent entre eux en français.

Les travestis pleurent aussi
Paris. Dans une petite impasse près de la Place de Clichy, se dressent face à face deux hôtels glauques comme tant d’autres dans ce q...

Les travestis pleurent aussi

Paris, près de la Place de Clichy, hôtels glauques. Derrière ces façades anonymes, se cachent les vies marginales de plusieurs transsexuels d’origine équatorienne qui se prostituent au bois de Boulogne : tous ont fui leur pays ainsi que l’intolérance et l’homophobie qui y règnent. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales