Entre les frontières (84 mn)

Le cinéaste Avi Mograbi et le metteur en scène Chan Alon partent à la rencontre de demandeurs d’asile africains que l’État d’Israël retient dans un camp en plein désert du Néguev… Par le biais d’un atelier inspiré du «Théâtre de l’opprimé», ils interrogent le statut de réfugié.
Pourquoi Israël, terre historique des réfugiés, refuse de considérer le sort de ces exilés que la guerre et les persécutions ont jetés sur les routes ? Qui sont ces hommes qui ont tout abandonné pour plonger vers l’inconnu ? Le théâtre peut-il créer un pont entre les hommes ?
« Nous n’avons jamais pensé ce projet en termes humanitaires ; c’était un projet politique, comme tout ce que je fais. » Avi Mograbi
Suppléments :
Entretien avec Avi Mograbi et Chen Alon, 2016 (18mn)
The Rain is Gone, de Noam Enbar à partir d’images d’Entre les frontières - Berlinale 2017 - Forum Expanded (16mn)

Version Originale - Sous-titres français et anglais
DVD Pal Zone 2

Le DVD : 16,95 € Entrelesfrontieres_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

L'exploitation des immigrés dans la Puglia
Dans la région italienne de la Puglia, des travailleurs immigrés n'ont d'autres choix que de travailler dans la souffrance et l'anonymat.

L'exploitation des immigrés dans la Puglia

Dans la région italienne de la Puglia, des travailleurs immigrés n’ont d’autres choix que de travailler dans la souffrance et l'anonymat. Deux Jeunes venus du Burkina Faso ont décidé d’utiliser leurs téléphones portables comme armes contre l'exploitation.

Migrants Migrer : le retour impossible
Près d’un million de sénégalais sont immigrés et beaucoup d’entre eux sont « sans papiers ».

Migrants Migrer : le retour impossible

Près d’un million de sénégalais sont immigrés et beaucoup d’entre eux sont « sans papiers ». En Europe, où ils résident depuis des années, ils sont traqués et expulsés. Pourquoi ne veulent-ils pas retourner dans leur pays d'origine ?

Tsofa
La mésaventure de 34 jeunes Noirs du Congo Démocratique engagés comme chauffeurs de taxi à Bucarest.

Tsofa

Yves, Fredy et 32 autres Congolais ont été recrutés à Kinshasa courant 2008 pour venir travailler en Roumanie. De grandes promesses leur ont été faites sur le salaire et autres avantages. Une fois à Bucarest, le rêve s’est très vite transformé en cauchemar.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales