Premières Solitudes (1h38mn)

À 16-18 ans, si on a de la chance, on est au lycée. Ici on est à Ivry et on discute entre les cours, même parfois pendant les cours. Assis dans les couloirs, dehors sur un banc ou sur un parapet avec vue sur la ville, les jeunes gens dialoguent à deux ou à trois. Ils découvrent leurs histoires respectives, celles dont ils héritent, racontent leur famille, leurs passions et aussi leur solitude. À cet âge-là, chacun voit le moment où il faudra quitter sa famille, quand elle existe… ou la fuir encore plus quand elle est toute cassée. Être seul, c’est bien et c’est mal. On cherche, on en discute.
Supplément :
Dialogues autour de la solitude (entretiens entre Claire Simon et les élèves) - 51 min

Langues : Français, sous-titres Français, sous-titres pour les sourds et malentendants
DVD Pal Zone 2

lire la suite...

Le DVD : 19,99 € Premieressolitudes_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Sur les mains
Sous le chapiteau de l’Académie Fratellini, Francisco s’entraîne patiemment, rigoureusement.

Sur les mains

Saint-Denis. Sous le chapiteau de l’Académie FratelliniFrancisco s’entraîne patiemment, rigoureusement, pour apprendre les bons gestes.

Denise d'Aubervilliers
Denise Bilem fouille dans sa mémoire pour exhumer les souvenirs intimes qu’elle a pu conserver.

Denise d'Aubervilliers

Face aux images de son enfance tournées en 1945 par Jacques Prévert et Éli Lotar dans les logements insalubres d’Aubervilliers, Denise Bilem fouille dans sa mémoire pour exhumer ses souvenirs intimes.

Ravachol
Entre fiction et documentaire, ce film s’interroge sur l’utilisation de la violence en politique.

Ravachol

Ravachol, figure emblématique et oubliée de l’Anarchie, prônait la propagande par le fait, c’est-à-dire que seules les bombes peuvent changer une société injuste et inégalitaire.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales