Hd

Au prochain printemps (98 mn)

Septembre 2006, mai 2007, neuf mois dans la vie d’un pays « en campagne » pour l’élection d’un nouveau président. Au café, chez le coiffeur, sur la place, à la cuisine, à l’atelier, la campagne n’est que le prétexte à filmer le pays en réflexion. À travers 17 portraits de citoyens, le film dessine une cartographie politique et poétique du pays. Où il est question du monde comme il va, de l’ENA, de l’énergie pour les Chinois, des mauvais délinquants et des bons footballeurs, de l’abolition du salariat et du patronat, du roman national, du socialisme, de la liberté, des pauvres et de la bourgeoisie, d’un nouveau rêve français…
Luc Leclerc du Sablon part à la rencontre d’une France populaire, celle des ronds-points et des TER, celle qui passe souvent sous les radars des médias. Un pays qui, un beau jour, s’invite dans l’actualité... à la stupeur générale.
Compléments DVD :
Petite conversation hexagonale (20 mn) : Entretien avec le réalisateur

Sous-titres anglais sur le DVD
DVD Pal Multizones

lire la suite...

Location 48h (VOD): 4,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Auprochainprintemps_jaq_small Article provisoirement indisponible pendant la crise sanitaire
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Nos défaites
Nos défaites dresse un portrait de notre rapport à la politique.

Nos défaites

Nos défaites dresse un portrait de notre rapport à la politique, grâce à un jeu de réinterprétation par des lycéens d’extraits issus du cinéma post-68, associé à des interviews de ces jeunes acteurs.

Exil
Exil est une méditation sur l'absence ; sur la solitude intérieure, géographique, politique.

Exil

L’exil est un abandon, une solitude terrifiante. Dans l’exil, on se perd, on souffre, on s’efface. Mais on peut retrouver les siens, aussi. Au pays des mots, des images, dans la rêverie qui n’est pas seulement enfantine. Tout commence par l’exil, l’exil comme un refuge contre le totalitarisme.

Nous le peuple
Ils ont en commun le projet un peu fou d’écrire une nouvelle Constitution.

Nous le peuple

Ils s’appellent Fanta, Joffrey, Soumeya... Ils sont en prison, au lycée, au travail. Ils ne se connaissent pas et communiquent par messages vidéo. Ils ont en commun le projet un peu fou d’écrire une nouvelle Constitution.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales