MontMiandon Films

MontMiandon Films

MontMiandonFilms est une association créée en 2009 basée à Annonay (Ardèche).
Le premier objectif de celle-ci est d’aider les réalisatrices et les réalisateurs qui en sont membres à monter des projets de films, à les réaliser et à les diffuser. Parallèlement l'association est engagée dans la promotion du genre documentaire par l'organisation de programmations spécifiques.
À MontMiandonFilms, nous sommes convaincu(e)s que le documentaire de création contribue à transformer nos propres représentations, à ébranler nos certitudes, à approfondir notre connaissance du monde et de celles et ceux qui le peuplent. Plus que jamais, le documentaire est partie prenante de la lutte contre l’obscurantisme et la propagande et constitue un moyen d’ouvrir nos esprits et nos cœurs.

en savoir plus...

Films produits par MontMiandon Films

Le Cabinet des curiosités
Mai 2013, Camille Bally, créatrice de mode, présente ses nouvelles créations lors d’un défilé intitulé « Cabinet des Curiosités ».

Le Cabinet des curiosités

Mai 2013, Camille Bally, créatrice de mode, présente ses nouvelles créations lors d’un défilé intitulé « Cabinet des Curiosités ». C’est son premier défilé de mode depuis que Jean Louis Vey l’a filmée en 2011 pour son film De Fil En Aiguille.

Sur les traces des Pas Perdus
« Sur les traces des Pas Perdus », suit un an d’activité de ce groupe de danse traditionnelle de Vernosc-lès-Annonay.

Sur les traces des Pas Perdus

À travers des films et images d’archives, des témoignages, des spectacles, des déplacements, des répétitions, ce sont 36 années de l’histoire de ce groupe de danse traditionnelle, les  Pas Perdus, créé à l’occasion d’une fête d’école, qui sont évoquées.

D’une génération à l’autre… À propos d’école
Six parents d’origines diverses racontent leur vécu de l’école.

D’une génération à l’autre… À propos d’école

Six parents d’origines diverses racontent leur vécu de l’école et y confrontent les rapports de leurs enfants à l’école et aux apprentissages, les désirs d’avenir pour ceux-ci, leur accompagnement et leur rôle de parents.

L’Héritage : Moly-Sabata, l’art de transmettre
Depuis près d’un siècle, une superbe demeure située tout au bord du Rhône, à Sablons en Isère, accueille des artistes.

L’Héritage : Moly-Sabata, l’art de transmettre

Depuis près d’un siècle, une superbe demeure située tout au bord du Rhône, à Sablons en Isère, accueille des artistes. C’est là, à Moly-Sabata, que le peintre Albert Gleizes, l’un des fondateurs de la peinture cubiste, créa en 1927, une résidence pour y accueillir des artistes.

Xavier Dunand, à l’école de la montagne
Xavier est un accompagnateur en moyenne montagne.

Xavier Dunand, à l’école de la montagne

Xavier est un accompagnateur en moyenne montagne. Il vit de cette parole de G. Rebuffat : « Ce qui embellit un tas de pierre, une pente de neige, c’est le sourire qui est dans votre cœur. »

Paul Berguerand, d’un métier à l’autre
En nous racontant l’histoire de sa vie, Paul nous parle de l’histoire de Vallorcine.

Paul Berguerand, d’un métier à l’autre

En nous racontant l’histoire de sa vie, Paul nous parle de l’histoire de Vallorcine. Il nous livre aussi sa philosophie, aimer les gens, les rendre heureux, c’est ce qu’il a essayé de faire dans ses différents métiers.

Guy Ancey, l’homme debout
Guy Ancey est né dans une des plus vieilles familles de Vallorcine.

Guy Ancey, l’homme debout

Guy Ancey est né dans une des plus vieilles familles de Vallorcine. Il tient le bar tabac et sait tout ce qui se passe dans le village. Ses yeux rieurs en disent long sur sa capacité à démasquer et à intervenir à bon escient.

André Devillaz, l’homme du bois
André est l’homme heureux de la montagne.

André Devillaz, l’homme du bois

André est l’homme heureux de la montagne. Son visage, ses yeux traduisent son émerveillement. La forêt, le travail du bois, la neige, l’eau, tout lui est occasion de bonheurs renouvelés.

Portraits Vallorcins #2
Ce deuxième volet de la série dresse quatre portraits d’habitants et d’habitantes de Vallorcine.

Portraits Vallorcins #2

Ce deuxième volet de la série Portraits Vallorcins dresse quatre portraits d’une vingtaine de minutes chacun d’habitants et d’habitantes de Vallorcine, village particulier du massif du Mont-Blanc par sa situation géographique, son histoire, sa vie locale.

Daniel Rey, tout est géométrie
Dans son atelier qui fleure bon l’odeur de pin, Daniel ne lâche pas son Opinel depuis le lever du jour jusqu’au coucher du soleil.

Daniel Rey, tout est géométrie

Dans son atelier qui fleure bon l’odeur de pin, Daniel ne lâche pas son Opinel depuis le lever du jour jusqu’au coucher du soleil. La lame de son couteau pénètre avec tendresse dans le bois d’arolle pour parer de rosaces et damiers un plumier, une boîte à sel ou un coffre à jouet.

Denise Rey, une artiste singulière
Elle s’émerveille devant ce qu’elle découvre et ses yeux jubilent à la pensée du destin de ses povottes.

Denise Rey, une artiste singulière

Elle parcourt la montagne à la recherche de pommes de pin, de lichens, de morceaux de bois qu’elle transformera en chouettes à plumes, en sorcières ou... Elle s’émerveille devant ce qu’elle découvre et ses yeux jubilent à la pensée du destin de ses povottes.

Albert Burnet, du bois dont on fait les hottes
Albert scie, taille, plie, rabote et assemble avec gourmandise ses lames de mélèze pour bâtir une hotte.

Albert Burnet, du bois dont on fait les hottes

Albert scie, taille, plie, rabote et assemble avec gourmandise ses lames de mélèze pour bâtir une hotte. Il prolonge les gestes de ses ancêtres qui passaient leurs longues soirées d’hiver à fabriquer ces hottes utiles à transporter sur leur dos courbés le foin, les outils, et, parfois, les bébés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales