Logo-play

Kanari Films

Kanari Films

Créé en 1993, Kanari Films, société de production indépendante, aborde avec ses documentaires le monde qui nous entoure à travers le parcours de personnages engagés. Des portraits sensibles et vivants, entre aventures personnelles et collectives, qui respectent le temps nécessaire au dévoilement.

en savoir plus...

Logo-play

Films produits par Kanari Films

Films 1 à 20 sur 39
La Journée

La Journée

Une journée de travail du dessinateur François Boucq, durant laquelle il va réaliser une planche entière d’un album de la série Bouncer.Une planche de bande dessinée en une journée ? Voilà des années que Boucq s’impose cette discipline...

The City of God, the redemption of a favela

The City of God, the redemption of a favela

The history of this favela in Rio de Janero has been marked by violence, poverty and drugs trafficking. Far from the clichés and received ideas of the favela, this documentary paints a portrait of the people currently living within the City of God.

The devil’s child

The devil’s child

Marion wants to retrace her past, along with Elisabeth Blanchet who has photographed Ceausescu’s orphans. We will follow her in her quest, in a road movie across Romania, as the country prepares to celebrate the 25th anniversary of the dictator’s fall.

François Gabart, racing the oceans

François Gabart, racing the oceans

François Gabart, 29 years old, is a rising star in the firmament of offshore yacht racing. In November 2012, he took part in his first ever Vendée Globe.

In Another League

In Another League

For a whole year, this documentary gives voice to three athletes : Matthis Daniel, Rodrigue Massianga, and Lucas Créange. These are top athletes who suffer from a range of mental disabilities, some more obvious than others.

Where the poppies grow

Where the poppies grow

Where do the images of the First World War that haunt our imagination come from ? To actually visualize the Great War, rather than just hearing about it, to portray it and bring it to life again : that is what today’s comic books capable of.

Euskara

Euskara

Réalisé par une équipe non basque, Euskara donne la parole aux 25% de bascophones vivants au Pays Basque Nord (le Pays Basque Français) qui font le choix quotidien de parler et transmettre leur langue, l’Euskara, symbole de leur culture ancestrale.

Cévennes

Cévennes

Loin du brouhaha des villes, les Cévennes. Terre d’accueil à forte tradition de résistance, bercée dans les lumières chaudes et capricieuses du midi. Une terre rebelle qui a su conserver une faune riche, des campagnes préservées de l’urbanisation, une nature sauvage, un air pur.

Les travestis pleurent aussi

Les travestis pleurent aussi

Paris, près de la Place de Clichy, hôtels glauques. Derrière ces façades anonymes, se cachent les vies marginales de plusieurs transsexuels d’origine équatorienne qui se prostituent au bois de Boulogne : tous ont fui leur pays ainsi que l’intolérance et l’homophobie qui y règnent.

Kaieteur

Kaieteur

Juin 2006. Le biologiste belge Philippe Kok part explorer durant 17 jours la réserve naturelle de Kaieteur au Guyana qui abrite l’une des plus grandes chutes d’eau du monde. Nous découvrons, dans ses pas, les secrets des forêts humides de Kaieteur…

Damo Suzuki, le chant de l'imprévu

Damo Suzuki, le chant de l'imprévu

Le chant de l’imprévu donne à découvrir le parcours de Damo Suzuki, musicien nomade, ancien chanteur du mythique groupe allemand Can. Au-delà de l’originalité du personnage, il propose d’appréhender un mode d’expression artistique méconnu : la musique rock improvisée.

Tsiganies

Tsiganies

Dans un double mouvement, ce documentaire se propose de faire découvrir qui est Christian Escoudé, tout en suivant la création de A Suite for Gypsies. Par le biais d’une œuvre de jazz, originale autant que morale, la culture manouche entre à l’auditorium.

Final Cut au Pakistan

Final Cut au Pakistan

Riche d’une tradition cinématographique qui date des années 1930, le Pakistan est le berceau d’un cinéma populaire, violent, bigarré, inconnu en France. Ce documentaire se propose d’aller à la rencontre des hommes et des femmes qui ont fait et font encore ce cinéma.

Les décentrés

Les décentrés

Bienvenue juste à côté de chez vous, à la sortie de toutes les villes de France ! Bienvenue dans la zone commerciale ! Dans ces lieux en apparence vides de sens, discrédités, où l’on ne fait que passer, des milliers de personnes travaillent tous les jours.

Angel

Angel

Angel, travesti équatorien de 36 ans qui se prostitue à Paris, obtient une carte de séjour. Pour les fêtes de Noël, il peut enfin rentrer dans son pays, l’Equateur, et retrouver sa famille qu’il a quittée il y a cinq ans.

À mon inconnu que j'aime

À mon inconnu que j'aime

Cinquante ans après, des femmes racontent comment, lors de la Guerre d’Algérie, elles ont écrit à des soldats français qu’elles ne connaissaient pas. Beaucoup de ces « marraines de guerre » ignoraient encore qu’un mot après l’autre, elles écrivaient leur histoire…

Toyong, l'entre-saison

Toyong, l'entre-saison

Aurélie est amie avec En-Jung, jeune Coréenne doctorante à Séoul. Après deux ans passés en France, En-Jung s’apprête à tirer un trait sur ses souvenirs heureux de l’Occident. Elle espère un travail honorable. La société coréenne attend d’elle avant tout qu’elle se marie.

Yamana, Retour en Patagonie

Yamana, Retour en Patagonie

D’où nous vient le désir d’ailleurs, de voyages et d’aventures ? Qu’attend-on de ces exils définitifs ou momentanés, baignés d’un fantasme parfois trompeur ? Durant un voyage à moto et en solitaire de six mois en Patagonie, le réalisateur-narrateur de Yamana tente l’approche de réponses.

Les marins de la vallée des fous

Les marins de la vallée des fous

Le pôle Finistère Course au Large de la Forêt-Fouesnant. Un lieu d’où sont issus les trois derniers vainqueurs du Vendée Globe, de la Route du Rhum, de la Solitaire du Figaro…

Passée la peine

Passée la peine

Sortir de prison, être libre, enfin ! Un soulagement, mais surtout, une angoisse énorme. Pour préparer leur réinsertion, des détenus en fin de peine sont accueillis au sein de familles bénévoles pendant leurs permissions.