Alain Massonneau

Alain Massonneau

Alain Massonneau, après un passage par la photographie, suit des stages d’art dramatique avec Georges Lavaudant et Ariel Garcia-Valdès.
En 1977 il réalise son premier film, un long métrage expérimental, « Passage à Mirefleur », et partage l’affiche avec Jean-Luc Godard (qui l’aide lors de son passage à Grenoble), Marguerite Duras, Jean- Marie Straub et Danièle Huillet, Jean-Daniel Pollet, et Renaud Victor, au festival de Cinéma Différent de Digne.
En 1981 il réalise un documentaire sur un Hospice de l’Isère, « 10°5 à l’ombre », qui provoque l’enthousiasme de Nagisa Oshima, alors Président du festival du Cinéma du Réel de Paris où le film est présenté.
Il obtient plus tard le prix du jury du Festival de Clermont-Ferrand pour un court-métrage de fiction, « Peine perdue ».
Il a travaillé régulièrement pour le cinéma et la télévision.
Il réalise en 2006 un film autour de la danse du chorégraphe Jean-Claude Gallotta, « Et nous sortîmes par là pour revoir les étoiles », sur un texte de Catherine Page.
Il coréalise avec Catherine Page en 2007 « La rue est comme une déchirure », un film sur des chômeurs longue durée.

Aucun film de cet auteur n'est encore disponible.
Voir tous les auteurs
© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales