Un documentaire de

Vincennes : roman noir pour une université rouge (90 mn)

Chronique de la com­mu­nauté Vin­cen­noise de 1968 à 1980. L’université de Vin­cennes ; un gou­verne­ment l’a créé à l’été 1968, un autre l’a fait raser à l’été 1980. Le film débute par mai 1968, il se ter­mine par la destruc­tion des bâti­ments. Des images d’archives restituent l’ambiance de l’époque, le quo­ti­dien du cam­pus, des extraits de cours des philosophes, François Châtelet, Gilles Deleuze et J.F Lyotard, des inter­ven­tions de Dario Fo et Michel Fou­cault. Des témoignages des acteurs de l’époque (Hélène Cixous, Bernard Cassen, Alain Badiou, Daniel Defert, Gérard Miller, et bien d’autres…) nous dis­ent que Vin­cennes reste l’emblème, la démon­stra­tion ou l’exemple d’une lib­erté de l’Esprit authen­tique­ment vécu.

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

J’ai rêvé d’Arménie

J’ai rêvé d’Arménie

J’ai rêvé d’Arménie oscille entre le souvenir et le devenir des Français d'origine arménienne qui tentent de trouver un équilibre entre leur histoire douloureuse et le besoin impérieux de se projeter vers le futur.

Ecole apprendre

Ecole apprendre

Regard sur 40 ans d'application de la Charte de l'Ecole Nouvelle, à travers l'école Decroly de Saint-Mandé (94).
Témoignages d'enfants, de parents, d'enseignants et d'anciens élèves.

Algérie Tours/Détours

Algérie Tours/Détours

Au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, René Vautier, cinéaste militant, considéré comme « le papa » du cinéma algérien, met en place les ciné-pops. Les réalisatrices font revivre, en sa compagnie, le dispositif des projections itinérantes et sillonnent le pays en ciné-bus.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales