Pas vu pas pris (90 mn)

Au départ, il y a une séquence piratée somme toute anodine, la discussion très amicale entre le responsable d’une grande chaîne de télévision et un homme politique. Pierre Carles – sorte de Buster Keaton du petit écran, journaliste aussi déterminé que lunaire d’apparence – s’en empare et fait le tour des présentateurs-vedettes et des responsables de l’information des chaînes de télévision en leur demandant s’ils accepteraient de la diffuser. 
Et là, soudainement, les choses prennent des proportions énormes. Car chacun se retrouve bien embarassé. D’être dévoilé ? De devoir juger un confrère ? Ou tout simplement de devoir subir les méthodes qu’il fait d’ordinaire subir aux autres ? 
Ce qui est certain, c’est que les masques tombent et que les journalistes apparaissent soudain dans toute la satisfaction du pouvoir qu’ils exercent et qu’ils veulent conserver. 
Conçue comme une comédie pleine de surprises et de rebondissements, peuplée de personnages hauts en couleurs, Pas vu pas pris est une plongée assez jubilatoire dans un univers qu’il nous semblait bien connaître et dont on découvre ici le vrai visage.

Location 72h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 17,00 € 500_______pas-vu-pas-pris-300_1_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Fin de concession
Pierre Carles mène une enquête sur la privatisation de la première chaîne de télévision française.

Fin de concession

Sous l’identité d’un improbable journaliste uruguayen, Pierre Carles, alias Carlos Pedro, mène une enquête sur la privatisation de la première chaîne de télévision française : pourquoi la concession de TF1 au groupe Bouygues est-elle renouvelée automatiquement depuis 1987 ? 

Corée du Nord, la grande illusion
Comment vivent les Nord-Coréens ? Quelle est la véritable nature de ce régime ubuesque ?

Corée du Nord, la grande illusion

Longtemps en poste en Asie, le journaliste Michaël Sztanke signe un portrait de la Corée du Nord de Kim Jong-un. Contraint par le strict dispositif d’encadrement des autorités de Pyongyang, il parvient à imposer, en creux, dans le flot des images officielles, un regard critique. Télérama

Au nom du maire
Annick Mattighello est depuis 2001 maire de Louvroil, dans l’arrondissement le plus sinistré du département du Nord.

Au nom du maire

Communiste depuis plus de 30 ans, ouvrière à la chaîne puis présidente de la seconde fédération de France du PCF, la Fédération du Nord, Annick Mattighello est depuis 2001 maire de Louvroil.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales