Dominique Dreyfus

Films de Dominique Dreyfus

Oser la grève sous l’occupation
Au printemps 1941, deux grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France.

Oser la grève sous l’occupation

Au printemps 1941, des grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France. En pleine occupation, près de 200 000 ouvriers et mineurs, poussés à bout par des conditions de vie insoutenables, osent défier l’occupant. Ce mouvement social a eu des conséquences dramatiques mais il reste passé sous silence.

Enrico Macias le chant de la mémoire
Enrico Macias est un homme engagé, pour la paix, pour la mémoire, pour un avenir meilleur.

Enrico Macias le chant de la mémoire

Juif, Algérien, Français, d’origine kabyle, tunisi­enne, espag­nole… Enrico Macias – ou Gas­ton Ghre­nass­ian, c’est pareil dit-il – est d’abord un homme qui chante la vie. Sa vie mais aussi l’Histoire.

Brésil : la révolution Tropicaliste
Ce mou­ve­ment a bouleversé toutes les don­nées de la musique au Brésil.

Brésil : la révolution Tropicaliste

Il y a dans l’histoire de la musique brésili­enne un mou­ve­ment musi­cal qui se démar­que, en ce qu’il s’est révélé à la fois témoin et acteur de
l’histoire : le trop­i­cal­isme. Ce mou­ve­ment a bouleversé en l’espace d’une année d’existence toutes les don­nées de la musique au Brésil.

Si l’Olympia m’était conté…
Le 5 février 2004 l’<b>Olympia</b> célèbr­era son demi-siècle.

Si l’Olympia m’était conté…

Alors que le 5 février 2004 l’Olympia célèbr­era son demi-siècle, nous pro­posons de revivre son his­toire, celle de cinquante ans de chan­son française et inter­na­tionale à tra­vers les mots de Paulette Coqua­trix, cette femme de l’ombre sans laque­lle ce music-hall n’aurait pas été tout à fait le même et n’aurait plus toute sa tête.

L’âge d’or du cinéma brésilien le Cinéma Novo
Né à la fin des années 50, le Cin­ema Novo place la pro­duc­tion brésili­enne au rang des grandes ciné­matogra­phies mon­di­ales mod­ernes.

L’âge d’or du cinéma brésilien le Cinéma Novo

Né à la fin des années 50, le Cin­ema Novo place la pro­duc­tion brésili­enne au rang des grandes ciné­matogra­phies mon­di­ales mod­ernes. Cinq cinéastes de ce mou­ve­ment se remé­morent cette aven­ture qui a donné une iden­tité au cinéma brésilien. Ils racon­tent com­ment, con­tre vents de con­ser­vatisme et marées d’obstacles financiers, tech­niques, poli­tiques, ils ont inventé un nou­veau lan­gage ciné­matographique et créé un cinéma spé­ci­fique­ment brésilien.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales