Les ors de la République (52 mn)

Depuis toujours la France a voulu une diplomatie conquérante. Du Roi Soleil à Mitterrand, en passant par Napoléon ou De Gaulle, l'Etat Français s'est appuyé pour cela sur une arme secrète : le Mobilier National. 200.000 meubles et objets y sont entretenus et mis à la disposition des hauts lieux de la République : Palais de l’Elysée, Hôtel Matignon, Assemblée Nationale, Sénat, ministères et ambassades de France à travers le monde. « Il est de la dignité d’un grand souverain de soutenir les établissements qui donnent une haute idée de l’industrie nationale… Il ne suffit pas que la pompe dont s’environne Votre Majesté soit magnifique, il faut qu’elle soit inimitable… » écrit l’intendant général de la Maison de Napoléon, en 1805. En franchissant les portes du Mobilier National et des institutions de la République, notre film entraîne le public à la découverte d’un patrimoine exceptionnel, d’un univers méconnu et fascinant.

Le DVD : 14,00 € Lesorsdelarepublique_jaq_small Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

J’ai rêvé d’Arménie

J’ai rêvé d’Arménie

J’ai rêvé d’Arménie oscille entre le souvenir et le devenir des Français d'origine arménienne qui tentent de trouver un équilibre entre leur histoire douloureuse et le besoin impérieux de se projeter vers le futur.

La république Marseille

La république Marseille

« Dans les quartiers populaires de la ville, c’est l’humanité même qui vient à notre rencontre. En dépit de ce qui les menace, les fragilise ou les lamine, ces femmes et ces hommes, venus de tous les horizons, ont beaucoup à nous dire : sur la mémoire et sur la politique comme sur tout ce qui fonde encore leur puissant désir d’une société commune. »

Parloirs & Sous surveillance

Parloirs & Sous surveillance

La prison est l'archétype du milieu fermé. Normal que ce soit aussi un monde inconnu. Avec ses caricatures : les « matons cogneurs » et les « caïds de quartiers ». Et des discours « répressifs » ou « éducatifs », qui masquent l'absence de moyens et de réflexions. Pourtant une société ne peut ignorer ceux qu'elle enferme afin de les réinsérer.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales