Mutantes (91 mn)

FEMINISME PORNO PUNK

Constitué d’une série d'entretiens réalisés aux États-Unis, à Paris ou à Barcelone auprès d’artistes, théoriciennes, activistes queer, et de documents d’archives autour de l’action politique des travailleuses sexuelles et de performances d’un nouveau genre, MUTANTES dessine les contours d’un féminisme, dont on a peu parlé en France, qui revendique une liberté sexuelle totale, à l’instar du mouvement féministe “pro-sexe” né dans les années 80 aux États-Unis.
L’écrivain Virginie Despentes (BAISE-MOI, KING KONG THEORIE), nous plonge dans une quête initiatique troublante et captivante avec les mots ou les images de celles qui ont inspiré son travail et qui investissent aujourd'hui des domaines qui lui sont proches : d’Annie Sprinkle à Catherine Breillat ou Lydia Lunch en passant par Post Op ou Maria Llopis, les propos de MUTANTES tranchent définitivement avec le discours ambiant, “qui voudrait que le sexe ne soit jamais aussi bien pratiqué que dans la chambre, que la dignité des femmes dépende toujours de leur sagesse et passivité, et que les seuls thèmes féministes à débattre soient le port du voile et la violence de genre.
Interdit aux moins de 16 ans
Bonus :
Entretiens avec Catherine Breillat, Lydia Lunch, Maria Llopis...
Performances
Livret 48 pages

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Mutantes_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Ronce et La Clématite
Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840.

La Ronce et La Clématite

Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840. Au XXe siècle il ne reste plus aucun habitant. Jean Giono y a situé l’action de son roman Regain.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2
En faisant l’état des lieux de ce que devient la Famille, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative.

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2

Interrogeant frères et sœurs, parents et enfants sur les liens qui les unissent, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative, où l’individu n’hésite plus à s’émanciper des normes établies pour tracer son propre chemin. 2ème volet : La Famille, à quoi ça sert ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales