La Fin de Saint-Pétersbourg (87 mn)

KONIETS SANTK-PETERSBOURGA - classique russe

Un jeune campagnard se rend à Saint-Pétersbourg pour trouver du travail à l’usine. Afin de briser les grèves, son employeur fait de lui son employé modèle. Mais l’ouvrier se retourne contre son patron avant d’être envoyé à la guerre, en 1914. Après trois années au front, il rentre, prêt à participer à la Révolution d’Octobre.
Avec : Vera Baranovskaya, Aleksandr Chistyakov, Ivan Chuvelyov
C’est à travers le regard d’un simple paysan russe que Vsevolod Poudovkine raconte l’avènement de la révolution soviétique. Ce procédé narratif lui permet d’illustrer par des exemples particuliers le contexte social des dernières années du régime tsariste. Mais au-delà de sa valeur historique, La Fin de Saint-Pétersbourg, produit à l’occasion du dixième anniversaire de la révolution, séduit par le rythme du montage et le soin de la mise en scène d’un des plus grands réalisateurs du cinéma muet soviétique.
Version Originale et Version Originale sous-titrée - noir et blanc

Le DVD : 10,00 € Lafindesaintpetersbourg_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Paris vu par...
En 1965, six réalisateurs emblématiques de la nouvelle vague revisitent Paris à leur manière.

Paris vu par...

Un jeune producteur Barbet Schroeder a eu l’idée de confier une caméra 16mm, de la pellicule couleur et un quartier de la capitale française à six cinéastes de ses amis en leur demandant un court-métrage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales