Adieu Philippine (106 mn)

Paris, 1960. Michel doit bientôt partir en Algérie pour faire son service. En attendant, il travaille comme machiniste à la télévision, ce qui lui permet de faire croire aux filles qu'il est une vedette. C'est ainsi qu'il séduit Juliette et Liliane, deux amies inséparables « comme les amandes philippines ». Les jeunes femmes, qui aimeraient le voir échapper au service militaire, essayent de l'aider à percer dans le cinéma, sans pour autant savoir qui sera l'élue de son cœur.
Acteurs : Jean-Claude Aimini, Yveline Cery, Stefania Sabatini
Suppléments :
- Bande-annonce d'époque (7 min.)
- Supplément au voyage en terre « Philippine », par Jacques Rozier (12 min.).
Langues : Français - Sous titres : Anglais

Le DVD : 14,95 € Adieuphilippine_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Si j'étais le patron
Un jeune ouvrier scande à tout-va que s'il était patron, il ferait des merveilles...

Si j'étais le patron

Un jeune ouvrier, plein d'initiatives mais un peu fanfaron, scande à tout-va que s'il était patron, il ferait des merveilles. Qu'à cela ne tienne, un actionnaire le met au défi, il aura vingt-quatre heures pour faire ses preuves... 

La Vie est à nous, Le Temps des cerises, et autres films du Front populaire
Une anthologie rassemblant près de sept heures de films tournés pendant le Front Populaire.

La Vie est à nous, Le Temps des cerises, et autres films du Front populaire

Les seize films de ce coffret DVD témoignent de la diversité de la cinématographie initiée par les milieux communistes dans les années 1930. Fictions, documentaires, actualités se côtoient autour de La Vie est à nous, œuvre collective dirigée par Jean Renoir pour les élections législatives de 1936.

Jacques Nolot intégrale
Les trois longs métrages réalisés par Jacques Nolot réunis pour la première fois, plus de 7 heures de films et documents inédits.

Jacques Nolot intégrale

Acteur, scénariste, cinéaste, Jacques Nolot n'a jamais cessé de se mettre en scène. Du Sud-Ouest où il grandit à l'introspection d'Avant que j'oublie, il n'a cessé de marquer en dandy fulgurant les milieux qu'il a traversés, traitant l'homosexualité avec la simplicité d'un amoureux passionné, pudique et cru.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales