Le Procès Barbie (1300 mn)

Coffret 6 DVD

Le 11 mai 1987, s’ouvre devant la cour d’assises du Rhône, au palais de justice de Lyon, le procès de Klaus Barbie.
Pour la première fois en France, un officier nazi est jugé pour crime contre l'humanité.
Pour la première fois aussi, un procès d'assises est filmé dans son intégralité : 107 témoins et experts, 42 avocats dont 39 pour les parties civiles sont entendus, au total 145 heures de débats.
Ancien officier SS, chargé d’éradiquer la Résistance et de déporter les Juifs entre 1942 et 1944, Klaus Barbie a été arrêté après quarante ans de cavale. Il est poursuivi principalement pour sa responsabilité dans la rafle du 9 février 1943 rue Sainte-Catherine à Lyon, la rafle des enfants d’Izieu du 6 avril 1944, et le convoi de déportation du 11 août 1944.
Le 4 juillet 1987, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.
Ce coffret restitue les 37 jours d'audience du procès dans leur ordre chronologique initial, sans ajout de commentaire.
Bonus :
À propos du procès Barbie
Réalisation Jérôme Prieur (2011 – 2 h 20)
Entretiens avec : Camille Ménager, Serge Klarsfeld, Henry Rousso, Denis Salas, Antoine Garapon, Antoine Perraud, Barbara Lambauer, Laurent Joly, Fabrice Humbert, Pierre-Emmanuel Dauzat, Marc Molk, Isabelle Davion.
LIVRET DE 40 PAGES
Langues : français - Sous-titres : sous-titres sourds et malentendants

...

Voir plus

Le coffret : 49,95 € Leprocesbarbie6dvd_jaq_small
Acheter le coffret
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

À toute vapeur !
L’utopie de Victor Prouvé, chef de file de l’école de Nancy.

À toute vapeur !

L'urgence de l'Art pour Tous selon Victor Prouvé. 
C’était au temps où Nancy bruxellait ! L’avant-première guerre, l’émergence des géniaux artisans de l’École de Nancy, dans une société en ébullition technologique : train, électricité, cinéma font irruption dans le quotidien.

La revanche de Vermeer
En marge de l'exposition que lui consacre le Louvre, enquête sur l'une des figures les plus mystérieuses et les plus célébrées de l'histoire de la peinture.

La revanche de Vermeer

On ne connaît de Johannes Vermeer (1632-1675) que trente-sept toiles, qui suscitent à travers le monde une ferveur sans égale. Mais des pans entiers de sa vie demeurent dans l’ombre. Si on le surnomme « le sphinx de Delft », c'est aussi parce qu'après sa mort soudaine, à 43 ans, son nom fut oublié pendant trois siècles avant de revenir en pleine lumière.

Ferry-Clemenceau, le calme et la tempête
Entre 1870 et 1893, Jules Ferry et Georges Clemenceau se sont combattus sans relâche.

Ferry-Clemenceau, le calme et la tempête

Entre 1870 et 1893, Jules Ferry et Georges Clemenceau, pourtant tous deux patriotes, républicains, journalistes, athées et de gauche, se sont combattus sans relâche. Ferry, pragmatique, est convaincu que la France est fragile… Clemenceau, radical, est lui persuadé qu’il y a urgence à réformer...