Hd

Le jour du mineur (78 mn)

2011, Mine de Bouzhanska, dans la campagne ukrainienne.
Une cérémonie aux allures de kermesse, désuète, amusante. Puis très vite la violence d’un univers carcéral où chacun trouve refuge derrière un numéro de matricule, comme un porte-bonheur qui, peut-être, permettra de survivre au chaos.
Une plongée dans les entrailles de la terre qui dévore ses enfants en même temps qu’elle les nourrit, les réchauffe et les éclaire. On a du mal à croire que de ce monde étriqué, oppressant, sans air, sans lumière et sans espace, envahi de métal, de poussière et d’hommes rampants, courbés en deux, puisse sortir quelque chose qui ait à voir avec la lumière.
Ce film est une expérience. Il parle de l’enfermement, tant physique que mental, de la brutalité, de la peur, de cette forme d'animalité que l'on trouve dans l'isolement groupé non volontaire. Il parle de nos zones d'ombres, d'un inconfort physique tel que l'esprit se met en sommeil, que tout désir est anesthésié. Il parle sans vocabulaire de la littérature russe. Il est noir mais pas désespéré.
Une fête, quelques ballons, du jaune et du bleu, une parenthèse dans la vie de ces hommes. Une fleur, une médaille : le salaire de la peur. Mais l’air est-il vraiment plus respirable en surface ?
Golden Owl du Meilleur Film - Festival CineramaBC– Brésil 2014
Langue : Ukrainien / Russe - Sous-titres : Français

...

Voir plus

lire la suite...

Location 72h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Putain d’usine & Inventaire avant liquidation
Deux documentaires de Rémy Ricordeau sur le travail à l’usine.

Putain d’usine & Inventaire avant liquidation

Deux documentaires de Rémy Ricordeau sur le travail à l'usine et sur les alternatives possibles à une société tournée vers un consumérisme effréné.

Vendanges
Une ode humaniste qui questionne le rapport de l’homme à son travail dans une société inégalitaire.

Vendanges

Des hommes, des femmes, des retraités, des étudiants, des chômeurs, des précaires… Cherchant la nature parce qu’ils étouffent en ville, cherchant la compagnie parce qu’ils sont seuls, cherchant la paye, surtout. Les vendanges se situent là, dans cette tension entre un monde magnifique et une société violente.

Le Bonheur au travail
Le travail oppresse ? Et si la solution se trouvait dans l’organisation même de l’entreprise ?

Le Bonheur au travail

Le travail oppresse ? Comme en témoigne la vague de suicides dans les grandes entreprises, le mal est profond. Ce fléau fait sans arrêt de nouvelles victimes. C’est aujourd’hui un problème majeur de notre société. Et si la solution se trouvait dans l’organisation même de l’entreprise ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales