Toute ma vie, j'ai rêvé (81 mn)

Toute ma vie, j'ai rêvé est un road movie décalé qui traverse des paysages physiques et mentaux. « Imagine, t’as une baguette magique, qu’est-ce que tu fais avec ? ».
Christophe Otzenberger veut titiller nos rêves et nos désirs engourdis. Lorsque la vie est trop vache et ne nous laisse pas le choix, nos rêves de grands enfants parlent de nous. Il transforme une vieille caravane en studio ambulant avec lumières et caméra, direction la côte d'Opale qu’il connaît et qu’il aime. Sa caravane s’arrête devant une manufacture de dentelles, un café des sports, un jeu de Loto, le port de Boulogne-sur-Mer, une salle des fêtes en fête, un club de majorettes, une maison de retraite. Les rencontres au hasard du voyage deviennent des rencontres pour de vrai. L’intimité s’installe et les témoignages se déploient, poignants, barrés, hilares, doux, âpres… Comme la vie.
« Un film tendre, cocasse, poignant, astucieux, désolant et profond, politique sans trop en avoir l’air, exempt de pathos misérabiliste comme d’ironie facile. […] Le don de soi d’un donneur de parole. »
« Toute ma vie, j’ai rêvé… conjugue brillamment l’ouverture à l’autre et l’expression de soi. L’œuvre accomplie d’un documentariste qui s’exprime pleinement à travers ce qu’il filme, sans écraser de ses prérogatives l’expression de ce qu’ils ont à dire. » Télérama – François Ekchajzer
Et :
« Le Bonuch » Un film de Marc Jappain. 31 minutes.

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Toutemaviejaireve_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Pourquoi nous détestent-ils ?
Ils sont acteurs, réalisateurs, humoristes, et se posent tous les trois la même question : Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ? est un documentaire réalisé et incarné par Amelle Chahbi, Alexandre Amiel et Lucien Jean-Baptiste. Chacun d’eux se concentre sur les relations qu’entretient la France avec l'une des composantes de sa population : les Musulmans, les Juifs et les Noirs.

L'amour existe
L’un des premiers courts métrages de Maurice Pialat.

L'amour existe

La banlieue parisienne filmée à la fin des années cinquante. Un regard poétique et politique de 19 minutes sur la périphérie, colère et nostalgie mêlées.

Il était une fois en France
Début des années 80, les banlieues lyonnaises s'enflamment.

Il était une fois en France

Début des années 80, les banlieues lyonnaises s'enflamment. Cristallisée par les événements des Minguettes (rodéos, affrontements entre jeunes et policiers...), la jeunesse issue de l'immigration fait une entrée fracassante sur le devant de la scène et devient un objet d'attention nationale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales