Hd

La puissance de l'Amour (75 mn)

avec Tim Guénard

Né à la fin des années 50, abandonné à trois ans par sa mère, Tim Guénard est élevé par un père alcoolique et violent. A cinq ans, battu à mort, il se retrouve cloué sur un lit d’hôpital pendant 2 ans et demi. Il va ensuite errer de familles d’accueil en maisons de correction jusqu’à finir, à treize ans par vagabonder dans les rues de Paris.
Sa haine envers son père et son désir de vengeance le mènent vers les sports de combat. Il devient boxeur, et chef de bande. A travers les combats et les épreuves de la vie, des êtres sont venus « caresser son cœur et sa mémoire chiffonnés » comme il le dit lui-même. Grâce à ces rencontres avec un clochard, un juge, des personnes handicapées et le père Thomas Philippe, cet homme pourtant brisé est passé de la haine au pardon.
Dans cet enregistrement, il témoigne de la puissance de l’amour dans l’accompagnement des êtres.

Location 72h (VOD): 5,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Ronce et La Clématite
Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840.

La Ronce et La Clématite

Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840. Au XXe siècle il ne reste plus aucun habitant. Jean Giono y a situé l’action de son roman Regain.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2
En faisant l’état des lieux de ce que devient la Famille, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative.

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2

Interrogeant frères et sœurs, parents et enfants sur les liens qui les unissent, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative, où l’individu n’hésite plus à s’émanciper des normes établies pour tracer son propre chemin. 2ème volet : La Famille, à quoi ça sert ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales