L’âge d’or du cinéma cubain (1959–1969) (52 mn)

En mars 1959, sera créé à la Havane l’ICAIC, l’Institut Cubain de l’Art et de l’Industrie Ciné­matographique. C’est le pre­mier acte de la poli­tique cul­turelle du nou­veau régime. Pen­dant les dix années qui suiv­ront, sous l’égide de cet organ­isme, le cinéma cubain con­naît un incroy­able essor. Avec l’ICAIC, une nou­velle généra­tion de cinéastes sur­git et se met au tra­vail : de Gutier­rez Alea à Hum­berto Solas, d’Alberto Roldan à Julio Gar­cia Espinosa. Les films que vont tourner ces jeunes réal­isa­teurs ne relèvent ni d’une école, ni d’un genre. Il s’agit d’un cinéma pop­u­laire dans son essence et dans ses réc­its. Des réal­isa­teurs étrangers vien­dront eux aussi tra­vailler à La Havane pen­dant cette péri­ode Chris Marker, Joris Ivens, Agnès Varda, Armand Gatti. C’est l’histoire de cette aven­ture excep­tion­nelle que nous racon­terons dans ce doc­u­men­taire, mêlant inter­views et extraits de films.

Location 72h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Lage_d_or_du_cin_ma_cubain_2_small
Acheter le DVD
Delai de livraison indicatif : 10 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le cinéma d'animation en France
Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France.

Le cinéma d'animation en France

Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France. Étapes de fabrication de films, dessin animé, papier découpé, 3D, motion capture, longs et courts métrages, série TV, formation, production… 

La Cinémathèque Française
Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française.

La Cinémathèque Française

Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française, abritée dans un « hôtel particulier de la rue de Courcelles », et la salle de projection rue d’Ulm.

Alain Delon, cet inconnu
Un portrait passionnant de l’acteur le plus beau et le plus fascinant du cinéma français !

Alain Delon, cet inconnu

Un portrait d’Alain Delon qui tente d’arracher tous ses masques à une icône nationale hérissée de défenses. Au terme de ce parcours vertigineux, une vérité nouvelle apparaît : Alain Delon, l’homme aux 87 films, la plus belle gueule du cinéma français, est un homme que l’on ne connaît pas.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales