L’âge d’or du cinéma cubain (1959–1969) (52 mn)

En mars 1959, sera créé à la Havane l’ICAIC, l’Institut Cubain de l’Art et de l’Industrie Ciné­matographique. C’est le pre­mier acte de la poli­tique cul­turelle du nou­veau régime. Pen­dant les dix années qui suiv­ront, sous l’égide de cet organ­isme, le cinéma cubain con­naît un incroy­able essor. Avec l’ICAIC, une nou­velle généra­tion de cinéastes sur­git et se met au tra­vail : de Gutier­rez Alea à Hum­berto Solas, d’Alberto Roldan à Julio Gar­cia Espinosa. Les films que vont tourner ces jeunes réal­isa­teurs ne relèvent ni d’une école, ni d’un genre. Il s’agit d’un cinéma pop­u­laire dans son essence et dans ses réc­its. Des réal­isa­teurs étrangers vien­dront eux aussi tra­vailler à La Havane pen­dant cette péri­ode Chris Marker, Joris Ivens, Agnès Varda, Armand Gatti. C’est l’histoire de cette aven­ture excep­tion­nelle que nous racon­terons dans ce doc­u­men­taire, mêlant inter­views et extraits de films.

Location 72h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Lage_d_or_du_cin_ma_cubain_2_small DVD provisoirement en rupture de stock
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto
Un film sur un pays qui n’existe plus (qu’au cinéma)...

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto

Cinema Komunisto est un voyage à travers la fiction et la réalité d’un pays qui n’existe plus qu’au cinéma. Tito, le président yougoslave, créa à Belgrade un « Hollywood de l’Est » attirant des stars comme Richard Burton et Orson Welles pour ajouter une touche de glamour à l’effort national. 

Salut & fraternité
Salut & Fraternité retrace le parcours du cinéaste René Vautier.

Salut & fraternité

Conçu comme un voyage à travers le temps et les films, Salut & Fraternité retrace le parcours du cinéaste René Vautier en confrontant son témoignage à ceux d’autres cinéastes (Jean-Luc Godard, Yann Le Masson, Bruno Muel...). 

Ballet aquatique
Hommage à Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat...

Ballet aquatique

Raoul Ruiz et ses complices rendent hommage à Jean Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat afin de répondre à la question : « L'hybridation permet-elle de résoudre la guerre des espèces ? ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales