Ecole de Nancy : 4 films (4 films de 26 mn)

Métal en fleurs, De bois en ligne, Demoiselles de verre, Lux in vitraux

une série de 4 films : Métal en fleurs Le métal dans l’architecture Art Nouveau : ce film s’attache particulièrement au métal dans les structures et le décor de quelques immeubles nancéiens. De bois en lignes Le mobilier Art Nouveau : Eugène Vallin, menuisier ébéniste, crée son propre style, un mobilier “organique”, aux lignes souples et puissantes inspirées de la nature. Le film présente aussi le mobilier de trois autres créateurs, Louis Majorelle, Emile Gallé et le belge Victor Horta. Demoiselle de verre Emile Gallé devient la figure emblématique de l’Ecole de Nancy et un des théoriciens de l'Art Nouveau. Lux in vitraux Jacques Gruber, maître verrier, fait renaître le vitrail civil. Il introduit de nouvelles techniques : verres opalescents à reliefs, verres soufflés, verres multicouches, gravures à l’acide...
Prix “Histoire et Artisanat”, 22e Festival International du Film d'Art, UNESCO, 1998.

...

Voir plus

Location 72h (VOD): 4,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 17,00 € Ecoledenancy_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Chant d'une île
Pedro, jeune patron de pêche, fait face aux périls inhérents de la vie des travailleurs de la mer.

Le Chant d'une île

La pêche industrielle épuise les océans. Rabo de Peixe, petit village des Açores où la pêche artisanale a longtemps constitué la principale activité économique, est en difficulté. Pedro, jeune patron de pêche, fait face aux périls inhérents de la vie des travailleurs de la mer.

Meisenthal, L’épreuve du verre
Perdue dans les forêts des Vosges du Nord, la manufacture verrière de Meisenthal est devenue en 15 ans un laboratoire international d’art contemporain.

Meisenthal, L’épreuve du verre

Perdue dans les forêts des Vosges du Nord, la manufacture verrière de Meisenthal est devenue en 15 ans un laboratoire international d’art contemporain. Artisans, techniciens, verriers et créateurs de renom vivent l’aventure d’un lieu engagé dans la modernité qui ne fait pas l’économie de son patrimoine. 

Lapin tu as eu ma peau !
Christian Thomas relate l’épopée de la peau de lapin en Europe.

Lapin tu as eu ma peau !

Christian Thomas était marchand de peaux de lapins. Mais le lapin a eu sa peau. Plus de 20 ans après la fermeture de son usine, il relate l’épopée de la peau de lapin en Europe.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales